Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Lancement au Sénégal d'une campagne "Billet vert" en faveur des malades du cancer


DAKARFLASH-Le ‘’Ladies club Sénégal (LCS)’’ a décidé de lancer une campagne ‘’Billet vert’’ en demandant aux femmes en particulier et aux Sénégalais en général, de donner 5000 FCFA au minimum pour aider les malades du cancer éligibles à la radiothérapie à poursuivre leur traitement dans la sous-région ou au Maghreb, a annoncé mercredi sa vice-présidente Oumy Ndour.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 2 Février 2017 || 212 partages || 0 commentaires

Lancement au Sénégal d'une campagne "Billet vert" en faveur des malades du cancer
‘’Il faut en moyenne 3 millions de FCFA pour prendre en charge correctement l’évacuation d’un malade à l’étranger pour effectuer son traitement de radiothérapie’’ a fait savoir la journaliste, vice-présidente du LCS, une plateforme d’échange d’idées, de communication et de partage d’expériences. Selon l'Aps, lors d’une conférence de presse Mme Ndour a indiqué que le LCS compte, dans un élan de solidarité, ’’prendre en charge l’évacuation de quelques malades du cancer vers un pays où ils pourront faire leur radiothérapie en attendant que les machines commandées par le gouvernement arrivent’’.

Selon elle, le gouvernement a promis d’évacuer quelques malades dans les jours à venir et, le LCS, a décidé de participer à cet élan de solidarité, après avoir attiré l’attention de l’opinion publique sur ce problème, par le biais d’une pétition. En effet, le ministre de la Santé et de l’Action sociale Awa Marie Coll Seck a assuré lundi lors d’une conférence de presse que les malades du cancer nécessitant une radiothérapie vont être référés au Maroc en attendant l’acquisition et l’installation de 3 nouveaux appareils qui sont commandés et qui seront livrés dans les ‘’meilleurs délais’’. ‘’Le processus est encadré par une commission d’éligibilité composée de cancérologues, de représentants des associations de malades et de la division des maladies non transmissibles’’ avait expliqué Mme Seck.

La vice-présidente de LCS a signalé que les efforts de collecte sont orientés vers les femmes, car les 2 premiers cas de cancers affectent plus les femmes : le cancer du sein et le cancer du col de l’utérus. ‘’Ce qui fait que les femmes doivent être concernées au premier chef’’ a-t-elle dit. ‘’Nous ne sommes dans aucune forme de confrontation, mais simplement dans une démarche citoyenne’’, a tenu à préciser Oumy Ndour, relevant que même si le LCS évacue un seul malade, cela entre dans le cadre de la contribution de cette plateforme de femme à une démarche citoyenne. ‘’Nous en appelons à la générosité de tous et pas seulement des femmes, parce que le cancer est une maladie transversale qui peut toucher tout le monde’’ a-t-elle dit, invitant les généreux donateurs à s’approcher des points Wari.

D’après Oumy Ndour, le LCS travaille en étroite collaboration avec la Ligue contre le cancer (LISCA) et toute la collecte lui sera entièrement reversée. ‘’D’ailleurs, un téléthon sera organisé au mois d’avril et l’ensemble des fonds récoltés ira à la LISCA pour la prise en charge des malades du cancer’’ a dit la vice-présidente de la LCS.

Dakarflash6



Nouveau commentaire :