Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le DG de la fonction publique répond au Sytjust


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 14 Septembre 2016 || 27 Partages

Le DG de la fonction publique répond au Sytjust

Le jeudi 8 septembre dernier après être sortis de la Direction de la Fonction publique où ils avaient dit avoir été conviés à une réunion sans voir l’ombre du plus petit technicien de l’Etat, les responsables du Sytjust avaient déversé leur bile sur les autorités du ministère de tutelle. Ils avaient aligné des mots crus pour dénoncer «une irresponsabilité et un manque de sérieux de la part du ministère de la Fonction publique» et fustiger une «attitude, frisant la désinvolture», des «manœuvres saugrenues», entre autres. A la suite de cette sortie au vitriol, le Dg de la Fonction publique a répliqué pour préciser que «la réunion en question, d’ordre technique, n’était pas élargie au Sytjust».

Selon Mohamed Mahmou Diop, «au cours de la rencontre plénière tenue le lundi 08/08/2016 au Ministère de la Justice en présence des ministres concernés, il avait été retenu le principe que le ministère de la Justice devrait faire parvenir au ministère chargé de la Fonction publique deux avant-projets de textes modifiant, l’un, le décret n°2011-509 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de la justice et, l’autre, le décret n°2010-707 du 10/06/ 2010 portant organisation et fixant les règles de fonctionnement du Centre de Formation judiciaire, pour ‘examen et avis’». Selon M. Diop, «lors de la même réunion, mandat a été donné à un comité technique mis sur pied à l’effet d’étudier les projets de textes en question et de rencontrer le syndicat le 18/08/2016. Cette réunion a effectivement eu lieu».

A cette occasion, poursuit-il: «Il a été demandé au Sytjust que, pour plus d’efficacité et de pragmatisme, il conviendrait de laisser le soin aux techniciens des départements ministériels intéressés d’étudier sereinement les avant-projets de textes et que, par respect au principe du parallélisme des formes, de transmettre l’avis demandé à qui de droit. Le Sytjust n’ayant pas accepté cette proposition, la réunion s’est poursuivie néanmoins en sa présence». Il estime donc que «la réunion prévue le 08/09/2016 devrait concerner exclusivement les représentants des administrations impliquées dans la réflexion au sujet desdits avant-projets de textes à soumettre à l’appréciation des ministres. Pour cette séance, le Sytjust n’a pas été convoqué».


DakarFlash3



Nouveau commentaire :