Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le Directeur des Douanes sur l'affaire Diadji BA


Le Directeur général des Douanes exprime sa solidarité à Diadji BA dont on avait trouvé chez lui, 150 millions de F CFA et à qui le Procureur spécial de la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite) a servi une mise en demeure.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 4 Janvier 2017 || 100 partages || 0 commentaires

Selon Pape Ousmane Gueye, un douanier bénéficie de plusieurs fonds et que Diadji BA a travaillé pendant trente (30) ans.

Invité de Rfm soir, le Directeur général des Douanes souligne que «le Douanier, ce n’est pas quelqu’un qui est forcément pauvre parce que souvent dans sa carrière, il y a beaucoup d’avantages qu’il peut engranger».

Se posant la question de savoir : «Maintenant, est-ce qu’il doit aller à la banque ?». «Ce n’est pas tout le monde qui a le comportement bancaire », répond Pape Ousmane Gueye.

«Peut-être, vous me direz «au niveau où il est, il aurait dû avoir le réflexe de placer son argent dans un circuit bancaire». «Chacun a ses habitudes et ses façons de faire. Peut-être, moi, je n’aurai pas gardé autant d’argent chez moi. Un autre préférerait avoir son argent dans son armoire parce qu’il pense que c’est plus sûr. Cela pose toute la problématique de la bancarisation et le comportement des gens vis-à-vis du système bancaire», soutient-il.

Et indique-t-il: «On ne peut pas sur un cas, dire c’est normal ou ce n’est pas normal».
«Aujourd’hui, on a tendance à systématiquement dès qu’un dossier est soulevé à porter l’affaire dans la presse alors que ce sont des dossiers judiciaires», regrette le Directeur des Douanes.

Pour Pape Ousmane Gueye, «dans une République bien organisée, ce dossier devrait rester confidentiel pour la bonne marche des choses». «La presse a son temps mais la Justice a son temps et ses obligations parce que ce monsieur-là, aujourd’hui, dès qu’on en a parlé dans la presse, on l’aperçoit d’une autre manière», assène-t-il.

Pressafrik


Dakarflash6



Nouveau commentaire :