Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le FBI a décrypté l'iPhone de San Bernardino sans l'aide d'Apple


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 29 Mars 2016 || 24 Partages

Le déblocage du téléphone a été rendu possible par "l'assistance récente d'un tiers" dont l'identité n'est pas divulguée, selon un communiqué de la procureure fédérale du centre de la Californie Eileen Decker. Celle-ci indique en conséquence avoir demandé à la justice d'annuler l'injonction obligeant Apple à aider les enquêteurs. 

Apple n'a pas commenté l'information. 

Bras de fer juridique 
Washington et Apple étaient engagés depuis des semaines un bras de fer juridique, cristallisant tout le débat sur l'équilibre entre sécurité nationale et protection de la vie privée.  

Les enquêteurs américains, soutenus par des familles de victimes, réclamaient de pouvoir accéder à des données potentiellement cruciales pour déterminer comment a été organisé l'attentat du 2 décembre, mené par Syed Farook et sa femme Tashfeen Malik, et notamment s'ils ont bénéficié d'aide extérieure et sa femme Tashfeen Malik, et notamment s'ils ont bénéficié d'aide extérieure. 

Vie privée 
Apple, de son côté, argue que décrypter le téléphone de Farook ouvrirait une boîte de Pandore. Cela permettrait de justifier que les autorités demandent l'accès aux données personnelles de nombreux citoyens pour de multiples raisons, menaçant leur droit à la vie privée. 

La firme à la pomme a reçu l'appui d'experts en sécurité, de militants pour le droit à la vie privée et d'autres géants technologiques. 

L'attaque de San Bernardino a fait 14 morts et 22 blessés le 2 décembre dernier. Les deux tueurs ont été abattus lors d'une fusillade avec la police. 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 18:06 Un avion s'écrase au Pakistan, aucun survivant