Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le FONSIS annonce 6,5 milliards pour une unité de solutions de perfusion


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 20 Octobre 2015 || 31 Partages

Le FONSIS annonce 6,5 milliards pour une unité de solutions de perfusion
Le Fonds souverain des investissements stratégiques (FONSIS) compte mobiliser 6,5 milliards de francs CFA, en partenariat avec des institutions financières, pour la mise en place d’une unité de production de solutions de perfusion destinées aux structures sanitaires sénégalaises, a annoncé, mardi à Dakar, son directeur général, Amadou Hott.
 
"C’est un projet de production de solutés massifs, que sont des solutions de perfusion", a-t-il précisé en marge d’une cérémonie de signature de convention avec la société PARENTERUS, sous la présidence du Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne. 
 
"Le Sénégal ne produit pas de perfusions, ces perfusions sont entièrement importées", a indiqué M. Hott, non sans souligner que des ruptures de stocks de ce produit sont enregistrées "de temps en temps". 
 
Ce projet est coordonné par "un docteur en pharmacie qui a plus d’une vingtaine d’années d’expérience", également administrateur général de cette société PARENTERUS. 
 
"Nous l’avons aidé à structurer son projet avec un financement de 6,5 milliards de francs CFA, avec l’aide des secteurs privés nationaux, des partenaires techniques d’Espagne et d’Allemagne", a fait savoir le directeur général du FONSIS. 
 
Selon Amadou Hott, ce projet a été financé à hauteur de 90% par des privés nationaux sénégalais, soit 4 milliards de FCFA, dont 2,5 milliards de francs CFA d’apport personnel, les 10 pour cent restants constituant "la contribution de la CEDAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) et de la BOAD (Banque ouest-africaine de développement)". 
 
Il "va générer prés de 70 emplois directs, de l’activité économique et des revenus fiscaux dans la commune de Djender, dans la région de Thiès. Les partenaires auront des dividendes dans le futur, les banques seront remboursées avec les revenus du projet", a expliqué Amadou Hott. 
 
Si l’on en croit le directeur général du FONSIS, "ce projet répond aux exigences du Plan Sénégal émergent (PSE), un programme gouvernemental visant à conduire le Sénégal à l’émergence à l’horizon 2035 et dont une des ambitions est de faire la promotion de la production nationale, a-t-il relevé. "Cela répond parfaitement à la demande du chef de l’Etat", Macky Sall, a poursuivi le DG du FONSIS. 
 
Interpellé sur le choix porté sur Djender pour abriter ce projet, il soutient que cela s’explique par le fait que le site concerné a été déjà acquis par le promoteur. 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :