Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le Général Mokoko neutralisé à Brazzaville, son épouse s’active à Dakar


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 17 Juin 2016 || 557 Partages

Le Général Jean-Marie Michel Mokoko alias JM3, ancien candidat à l’élection présidentielle et rival agaçant et sérieux du Président Denis Sassou Nguesso, a passé, hier, sa première nuit à la prison de Brazzaville. En revanche, son épouse S…Sow, une belle Sénégalaise de la Diaspora passe ses nuits, sans sommeil, dans un luxueux hôtel de Dakar. 


A l’opposé de l’ex-chef d’Etat-major congolais (aujourd’hui, le plus célèbre et le plus illustre prisonnier du Congo) Madame Mokoko née Sow est, en effet, très active dans la capitale sénégalaise où elle multiplie les contacts tous azimuts, singulièrement en direction des ONG, au premier rang desquelles, on peut citer la RADDHO et, surtout, Amnesty International dont les composantes Afrique de l’Ouest et Afrique centrale sont coiffées par Alioune Tine. Une quête de soutiens et d’intermédiations qui va au-delà de la galaxie des ONG quand on sait que l’épouse du Général Jean-Marie Michel Mokoko est une belle et  resplendissante Sénégalo-ivoiro-congolaise, au carnet d’adresses bien garni. 


Mme Mokoko a de bonnes raisons de s’activer pour sauver son mari ; tant elle connait le sérail politique de Brazzaville et ses mœurs qui sont loin d’être douces. En effet, le Président Marien Ngouabi, le capitaine Ange Diawara, A. Ikonga ex-PDG d’Air Afrique etc. sont morts dans des circonstances suspectes aux yeux des observateurs. Or JM3 est un adversaire de taille pour un esprit malin et retors comme Denis Sassou Nguesso. Tous deux sont de l’ethnie Mbochi, et habitent la région septentrionale de la Cuvette. Tous deux sont des officiers et anciens patrons des armées congolaises, avec un cursus plus éclatant pour le Général Jean-Marie Michel Mokoko qui est un saint-cyrien de la « Promotion 157 Général De Gaulle » et ingénieur du Génie militaire. 


Au plan politique, deux détails gonflent la colère du Président Sassou Nguesso. Premièrement, le meeting de campagne électorale de son rival malheureux (Jean-Marie Michel Mokoko) à Pointe Noire, a connu un succès tel qu’il est commercialisé sous forme de DVD massivement acheté. Deuxièmement, Sassou Nguesso qui connait bien les dédales et les labyrinthes de la « Françafrique » sait, à l’instar de tous les milieux bien informés, que c’est le groupe nucléaire français AREVA qui a sponsorisé l’entrée en politique et financé la campagne du Général Jean-Marie Michel Mokoko. 


Les chemins de la politique étant aussi insondables  et impénétrables que les voies du Seigneur, l’occasion est ainsi offerte au Président Macky Sall de rendre la monnaie de sa pièce au Maitre du Congo qui n’hésita pas, dans un passé récent, à recevoir Abdoulaye Wade et à envoyer, sur Dakar, son neveu préféré, Edgar,  s’enquérir de la situation du prisonnier Karim Wade.  


Babacar Justin Ndiaye 


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 13:11 Donald Trump veut rassembler "un pays très divisé"