Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le Nigeria attend du royaume Uni le rapatriement des fonds détournés et nons des excuses


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 12 Mai 2016 || 23 Partages

Le Nigeria ne demande pas d’excuses au Premier ministre britannique David Cameron pour avoir qualifié le géant africain «d’extraordinairement corrompu». C’est ce qu’a déclaré le Président Nigerian Muhammadu Buhari réclamant plutôt le retour d’actifs frauduleux cachés au Royaume-Uni par des Nigérians.

« Je ne vais pas demander d’excuses à qui que ce soit. Tout ce que je demande c’est le retour des actifs », a déclaré Muhammadu Buhari lors d’une conférence anti-corruption dans la capitale britannique.

« C’est ce que je demande. À quoi me serviraient des excuses? », a-t-il ajouté sous les applaudissements de membres d’organisations de la société civile et des délégués nigérians présents à cette conférence organisée par le secrétariat du Commonwealth.

Le Premier ministre britannique David Cameron avait plus tôt cette semaine glissé à la reine Elizabeth II lors d’une réception à Buckingham Palace que « des dirigeants de plusieurs pays extraordinairement corrompus » étaient attendus à Londres. « Le Nigeria et l’Afghanistan, peut-être les deux pays les plus corrompus du monde », avait-il ajouté.

Le Premier ministre britannique s’était par la suite excusé auprès de Buhari qui n’avait pas apprécié ses propos sur son pays.

Buhari est arrivé à Londres mercredi pour prendre part la conférence internationale contre la corruption.

Buhari a par ailleurs insisté qu’il a pris des mesures sérieuses pour venir à bout de ce fléau depuis qu’il a pris ses fonctions il y a un an, dont la mise en place d’un compte unique au Trésor pour les membres du gouvernement.

« Nous avons identifié et supprimé 23.000 travailleurs fantômes après avoir procédé à l’audit de la fonction publique», a expliqué le chef de l’Etat nigérian.

Arrivé au pouvoir il y a un an, la président Buhari a promis de mener une lutte acharnée contre la corruption endémique qui gangrène la première puissance économique d’Afrique, et de retrouver les sommes « astronomiques » dérobées par la classe dirigeante depuis des décennies.a


DakarFlash3



Nouveau commentaire :