Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le PS assume le bilan de Macky Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 24 Janvier 2016 || 24 Partages

Attendu sur la question, Ousmane Tanor Dieng n’a pas fait dans la langue de bois sur le compagnonnage du Ps et de l’Apr dans la gestion du pays. Le secrétaire national du parti socialiste a clos le débat. Il a, au micro de Mamoudou Ibra Kane, ce dimanche 24 janvier 2016, à «Grand-Jury», réitéré sans ambages l’encrage de son parti, au sein de la coalition présidentielle.

« Nous assumons totalement le bilan de Macky Sall. Nous avons gagné ensemble, nous gouvernons ensemble. Macky Sall me consulte parfois sur certaines questions qui touchent le pays. Récemment, nous avons eu un entretien privé sur les réformes constitutionnelles, et je lui ai donné mon point de vue. Nous sommes des partenaires, c’est comme ça que je qualifiais nos relations. Nous soutenons par exemple le PSE, nous avons défendu le programme en France, parce que ça dépasse le cadre d’un parti», a déclaré le secrétaire national du parti socialiste.

Candidature du Parti socialiste à la prochaine Présidentielle

Sur cette question également qui passionne les débats, c’est-à-dire la candidature du Parti socialiste  à la prochaine présidentielle, Tanor Dieng a tranché le débat. «Tant que nous ne connaîtrons pas la date de la prochaine présidentielle, nous ne prononcerons pas sur la question. Le moment venu, les instances du parti se réuniront pour trancher la question. Mais à l’heure où nous parlons, le PS n’a pas encore évoqué ce débat en interne», a-t-il fait savoir.

Le cas Khalifa Sall

Par rapport à ce qui s’est passé à la maison du parti, avec des ovations à l’endroit de Khalifa Sall, acclamé comme le candidat du parti à la prochaine Présidentielle, Tanor Dieng est d’avis que «les gens sont libres de soutenir qui il veut. Mais par contre, ce que je reproche à ces personnes, c’est de ne pas discuter de ces questions en interne dans les instances du parti. Le débat doit se tenir dans le parti et non dans la rue». Ainsi, il qualifie de montage grotesque par rapport quand à ce débat.  Car, précise-t-il, «au Parti socialiste, ce sont les militants, les instances qui décident et non les pressions. Ils me connaissent bien, je ne suis pas du genre qu’on impressionne».

 L’affaire Omar Sarr

 «La liberté d’expression n’est pas la liberté d’insulter et de faire ce que l’on veut. Omar Sarr a tort. Il doit se montrer plus responsable et arrêter de défier l’autorité  comprendre. Car, il a une responsabilité, en tant que coordonnateur du plus grand parti d’opposition au Sénégal. Il ne doit pas dire n’importe quoi, il ne doit pas faire n’importe quoi», a clamé Tanor Dieng qui milite pour sa libération, ne serait-ce dit-il «pour apaiser le climat politique».


DakarFlash1




1.Posté par binta le 24/01/2016 17:03
une jeune belle Masseuse professionnelle .pour un moment de détente et de bien être à domicile ou surplace .apl. au778058004

2.Posté par eva le 25/01/2016 12:50
je transmet mes connaissances par le biais de mes outils de travail qui sont: mes mains, mes huiles essentielles, mes acquis, mon corps, mon expérience et l'écoute de vos désirs.
Je m'adapte a toutes vos attentes et ferait tout pour les combler dans le respect.
Je sais que vous mourez d’envie de me découvrir, envie de me rencontrer en séance de massage dans mon appartement, tel 77 181 19 99 / 78 433 89 49
satisfaction assurée

Nouveau commentaire :