Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le bilan passe à 19 morts à Nairobi


Au moins 12 personnes ont péri dans l'effondrement d'un immeuble à Nairobi où des averses torrentielles, les plus violentes depuis le début de la saison des pluies, ont fait 19 victimes au total depuis vendredi matin.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 30 Avril 2016 || 47 Partages

Le bilan passe à 19 morts à Nairobi
Le président kényan Uhuru Kenyatta a visité le site samedi pour encourager les équipes de secours, toujours à la recherche d'éventuels rescapés dans l'immeuble de six étages qui s'est affaissé sur lui-même.

Bilan provisoire
"Jusqu'à présent, la mort de 12 personnes a été confirmée dans la tragédie", a annoncé samedi le gouvernement kényan dans un communiqué. Un peu plus tôt, le ministre de l'Intérieur Joseph Nkaissery avait fait état de 10 victimes, ajoutant que plus de 120 rescapés avaient été hospitalisés depuis vendredi soir. Quelque 80 d'entre eux ont pu regagner leur domicile depuis.

Immeuble de six étages
L'immeuble de six étages s'est écroulé vendredi vers 21H30 (18H30 GMT) dans le quartier populaire de Huruma, dans le nord-est de la capitale kényane, frappée par les averses extrêmement violentes. Le bâtiment, livré il y a deux ans, avait été construit près d'une rivière et avait été frappé d'un arrêté de démolition, précise le gouvernement, mais cette décision n'avait été ni respectée, ni mise en application par le comté de Nairobi.

Arrêter les propriétaires
Le président Kenyatta a ordonné à la police "d'agir immédiatement pour identifier et arrêter les propriétaires de l'immeuble qui n'ont pas tenu compte des directives de l'Autorité nationale de la construction", a rapporté la présidence dans un communiqué. L'immeuble comptait 198 pièces et une chambre y était louée environ 2.500 shillings kényans par mois (25 euros), ce qui le plaçait tout en bas de l'échelle immobilière à Nairobi.

Rescapés
Plusieurs dizaines de survivants ont été extraits des décombres jusqu'au petit matin. Un rescapé a ainsi été retrouvé samedi à l'aube, plus de 10 heures après la catastrophe. Les pluies torrentielles vendredi ont provoqué des inondations dans de nombreux quartiers de la capitale et causé la mort de sept autres personnes.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 13:11 Donald Trump veut rassembler "un pays très divisé"