Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le film de l'agression de Aida Sow Diawrara : La député a reçu une balle à la hanche...


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 29 Juillet 2016 || 705 Partages

La députée Aïda Sow Diawara a été agressée hier, jeudi 28 juillet, à Johannesburg en Afrique du Sud où elle devait prendre part à une réunion des femmes parlementaires panafricaines. L’information reçue de nos sources a été confirmée par l’ambassadeur du Sénégal en Afrique du Sud, Momar Diop, contacté par SeneWeb. Le diplomate sénégalais, qui nous a raconté le film de l’agression, indique que la maire de Golf Sud a reçu une balle à la hanche gauche après avoir été dépouillée de ses bagages à main, ses bijoux et son téléphone portable, suite à un braquage.

Les faits se sont déroulés à Sandton, sur la route vers Johannesburg. Il était près de 20 heures (locales, 18 heures à Dakar). Deux heures plus tôt, l’ambassadeur du Sénégal en Afrique du Sud reçoit un coup de fil d’Aïda Sow Diawara, qui venait d’arriver à l’aéroport de Johannesburg. La députée lui demande de venir la chercher, car elle a « peur de prendre seule un taxi à cause de l’insécurité dans cette ville ».

Le diplomate manifeste sa surprise : « D’habitude lorsqu’une délégation de l’Assemblée nationale arrive, on nous informe à l’avance afin que l’on prenne les dispositions pour l’accueillir. Mais cette fois, on n’a pas été informés. »

Néanmoins, il décide d’envoyer le chauffeur de la représentation diplomatique chercher la parlementaire sénégalaise qui était avec une Malienne et deux Namibiennes venues, elles aussi assister à la réunion des parlementaires panafricaines. Quelques minutes plus tard, raconte Momar Diop, Aïda Sow Diawara rappelle pour dire que le protocole du Parlement africain a finalement envoyé un véhicule pour elle et ses collègues. L’ambassadeur « libère le chauffeur » et attend son hôte à la résidence « puisqu’il faisait déjà nuit sur Johannesburg ».

Quelques instants après, « à 19 h 40 », le téléphone du diplomate sonne à nouveau. La député sénégalaise est au bout du fil. Elle est tétanisée. « Nous venons d’être attaquées, j’ai reçu une balle, je perds beaucoup de sang », lance-t-elle à son interlocuteur. Ce dernier lui demande de lui passer le chauffeur à qui il demande d’appeler une ambulance tandis que, lui, contacte la police diplomatique.

Les auteurs du braquage étaient à bord de deux voitures qui ont barré la route au convoi des parlementaires panafricaines. L’une devant, l’autre derrière. Les assaillants ont sortir leurs armes et dépouillé leurs victimes de leurs bagages à main, téléphones, bijoux, etc. C’est en prenant la fuite, après leur forfait, que l’un d’entre eux a tiré une balle qui a touché Aïda Sow Diawara.

Elle est la seule à être blessée dans cette attaque, selon Momar Diop. Qui rassure : « Elle est en observation dans un hôpital à Johannesburg. Nous étions avec elle durant une bonne partie de la nuit. Jusqu’à notre départ de l’hôpital, la balle n’a pas été extraite. Elle est sous le choc, mais elle a ses esprits. Elle a même appelé les membres de sa famille à Dakar pour les rassurer. L’ambassade et le Parlement africain sont à pied d’œuvre pour faire le nécessaire. Nous déterminerons la conduite à tenir après avoir recueilli l’avis du médecin. »

L’ambassadeur sénégalais a prévu de se rendre à l’hôpital de Johannesburg ce matin pour être fixé sur l’évolution de l’état de santé de la maire de Golf Sud.

seneweb


DakarFlash3



Nouveau commentaire :