Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le fils de Thione Seck bel et bien recherché par la gendarmerie pour multiplication de faux billets


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 2 Octobre 2015 || 162 Partages

DakarFlashNEWS - Après les révélations de « Grand Place » et les démentis qui s’en sont suivis, « L’Observateur » revient à la charge pour dire que le fils de Thione Seck, Alioune Seck, fait bel et bien l’objet de recherches de la part de toutes les forces de sécurité du pays.

Au départ, les gendarmes de la brigade de la zone franche industrielle instruisaient une simple affaire d’abus de confiance suite à une plainte déposée par un marabout contre un concessionnaire du nom de Bathie Sèye. Le marabout lui avait remis un million pour l’achat d’un véhicule d’occasion. L’enquête menée a permis de localiser le domicile du concessionnaire Bathie Sèye. Une fouille effectuée chez lui a permis de trouver un sac contenant « 3,5 millions de francs CFA de faux billets en coupures de 10.000 francs, non encore colorés au mercure », révèle « L’Observateur ». C’était dans la nuit du 22 septembre. Les gendarmes saisissent le sac et conduisent Bathie Sèye à la gendarmerie.

Devant les enquêteurs, le concessionnaire se lâche et mouille Alioune Seck, le fils du chanteur. « J’ai toujours été en relation d’affaires avec Alioune Seck. J’étais son homme de main. Je servais de tampon entre lui et les clients désireux de multiplier des billets de banque », dit Bathie Sèye devant les enquêteurs. Il explique que dans la nuit du 22 septembre dernier, une vive altercation, suivie d’une bagarre, l’a opposé au fils de Thione Seck à leur Quartier général situé à la Cité Dior des Parcelles assainies. « Nous nous sommes battus parce qu’il (le fils de Thione) n’avait pas respecté ses engagements de me livrer de faux billets après que je lui ai remis l’argent d’un client. Je l’ai maitrisé et j’ai confisqué les clés de son véhicule. Malheureusement, ses gardes du corps sont intervenus et l’ont libéré. Ce sont eux qui ont déposé cet argent chez moi suivant les instructions d’Alioune Seck », ajoute Bathie Sèye sur procès-verbal.

Ces aveux et les graves accusations formulées contre le frère de Waly Seck ont poussé les gendarmes à envoyer des convocations chez Alioune Seck. Des convocations qui n’ont pas été suivies d’effets. Raison pour laquelle des avis de recherches ont été lancés contre lui. Toutes les brigades de gendarmerie, les commissariats et postes de police du pays sont mis à contribution. Les gendarmes veulent au moins être édifiés sur les accusations formulées à son encontre.


DakarFlash3




1.Posté par modougueye le 02/10/2015 13:40
yala bakhna

Nouveau commentaire :