Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le gouvernement belge rejette les critiques de la France contre ses services


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 19 Novembre 2015 || 17 Partages

Le gouvernement belge rejette les critiques de la France contre ses services

Le premier ministre belge, Charles Michel, a rejeté, jeudi matin, les accusations à peine voilées de la France  contre son pays pour son inefficacité présumée dans la détection des terroristes qui ont commis les massacres de Paris. « Je n’accepte pas les critiques qui ont visé à dénigrer  nos services de renseignement belges » a déclaré le chef du gouvernement lors d’une réunion extraordinaire de la chambre des députés consacrée aux attentats.

Dans le même temps, la police  belge procédait à sept nouvelles perquisitions à Molenbeek, et dans d’autres communes bruxelloises. Une personne a été arrêtée, d’après le parquet fédéral belge, dans le cadre d’uneenquête  ouverte au début de l’année sur Bilal Hadfi, l’un des kamikazes du Stade de France, le 13 novembre.

Actions « exécutées par des cellules franco-belges »

« Dès la nuit de vendredi à samedi, les autorités judiciaires belges et françaises ont travaillé main dans la main et, à Saint-Denis, un attentat a été empêché notamment grâce aux informations fournies par les services belges », a poursuivi le premier ministre.

Il avait commencé son intervention en nuançant les propos de François Hollande  sur des actions « décidées en Syrie, préparées en Belgique, exécutées en France » pour dire  plutôt qu’elles avaient été « décidées en Syrie et exécutées par des cellules franco-belges ».

M. Michel a voulu remercier  les enquêteurs belges et souligner  que son pays avait arrêté et condamné 160 personnes pour des faits de terrorisme au cours des derniers mois. « Des attentats ont été déjoués, des vies ont été sauvées », a-t-il répété.

 
lemonde.fr

DakarFlash3



Nouveau commentaire :