Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le gouvernement fixe le prix du kilogramme d'arachide à 200 Francs CFA


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 5 Novembre 2015 || 21 Partages

Le gouvernement fixe le prix du kilogramme d'arachide à 200 Francs CFA
Le gouvernement a pris jeudi 11 mesures, dont l’une fixe à 200 francs CFA le prix du kilogramme d’arachide et arrête la date du 19 novembre pour le démarrage de la campagne de commercialisation des récoltes d’arachide.

Selon le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, les mesures prises ont été "validées" par le Premier ministre Mahammed Dionne, lors d’un conseil interministériel sur la prochaine campagne de commercialisation des récoltes d’arachide.

"Le Premier ministre a validé la proposition fixant le prix du kilogramme d’arachide à 200 francs CFA", a déclaré M. Guèye à la fin de la réunion gouvernementale.

Ce prix a été proposé par un "cadre de concertation" dédié à la filière arachide, selon lui.

Il s’agit d’un "prix plancher", a précisé seydou Guèye, ce qui signifie que le prix du kilogramme d’arachide peut être vendu à un prix plus élevé que celui fixé par le gouvernement.

Les 11 mesures concernant la campagne de commercialisation de l’arachide "seront soumises à la validation du président de la République", a-t-il ajouté.

Un fonds destiné à la commercialisation des récoltes d’arachide sera mis en place par un arrêté du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, a annoncé M. Guèye, ajoutant, sans autre explication, qu’"il s’agit d’un fonds de commercialisation et de bonification".

Le gouvernement va aussi mettre en place "un fonds de commercialisation doté de 11,5 milliards de francs CFA destinés à l’achat de semences d’arachide", a indiqué son porte-parole.

Selon lui, l’Etat va acheter 25 mille tonnes de "semences écrémées" d’arachide et 50 mille tonnes de "semences certifiées" d’arachide.

Le gouvernement a prévu "une réserve de neuf mille tonnes de semences" destinées aux régions du sud, dans un "souci d’équilibre territorial" et en raison de l’implantation de certaines usines de transformation d’arachide dans cette partie du pays, a expliqué M. Guèye.

Des mesures sont prises dans le but de renforcer le contrôle sanitaire et phytosanitaire de la partie des récoltes d’arachide destinée à l’exportation, a-t-il assuré.

Selon M. Guèye, l’Etat veut faire fonctionner toutes les usines de Suneor, la principale usine de transformation de graines d’arachide.
APS

Dakarflash2



Nouveau commentaire :