Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le nombre exact de victimes du “Joola” n’est pas connu selon Nasserdine Aïdara


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 22 Septembre 2015 || 3 Partages

Combien de victimes y’a t-il eu dans le naufrage du bateau le joola? C’est la question qui jusque là n’a pas encore trouvé de réponse.

Lors d’un point de presse à la Place du Souvenir à Dakar en prélude à la commémoration du drame du bateau le Jola le 26 Septembre prochain le président du Comité d’initiative pour l’érection d’un mémorial musée, Nasserdine Aïdara soutient que le nombre exact des victimes de cette tragédie survenue en 2002 au large des côtes gambiennes n’est pas connu.

Selon ce dernier à la veille de la commémoration de la ‘’plus grande catastrophe maritime de l’humanité, il est important que l’Etat fasse le recensement de toutes les victimes parce que jusqu’à aujourd’hui on ne connaît pas leur nombre exact ’’, a t –il soulevé.

En effet de 800 au premier jour du naufrage, le nombre de victimes est passé officiellement à 1864 victimes à ce jour alors que le recensement fait par l’association nationale des familles dénombre pour sa part 1918 disparus, selon Nasserdine Aïdara.

‘’Le nombre des victimes fait toujours polémique parce qu’on ne pouvait pas imaginer au moment du naufrage qu’il y avait autant de surcharges’’, a ajouté le président du Comité qui regroupe les trois associations des familles des victimes au Sénégal.

Ainsi, le comité avait entrepris un autre recensement à partir de réclamations faites par des familles.

‘’On ne saura peut-être jamais le nombre exact de ce naufrage’’, a estimé pour sa part le député Idrissa Diallo, président de l’association des familles des victimes du Joola au cours du point de presse.

‘’Pour connaître le nombre des victimes, il faut une volonté politique parce que l’histoire du naufrage du bateau reste encore une nébuleuse’’, selon le porte parole de l’Association nationale des familles des victimes, Boubacar Bâ.

Outre ce recensement exact des victimes, les familles réclament également l’érection d’un mémorial-musée pour ‘’un devoir de mémoire’’. Les questions liées à la prise en charge des orphelins et le renflouement du bateau sont encore revenues avec le souhait des familles de ‘’disposer de leurs morts’’.

avec senenews


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:41 Un acident sur la route de l’aéroport fait un mort