Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le plus grave accident survenu depuis 25 ans


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 24 Septembre 2015 || 176 Partages

Le plus grave accident survenu depuis 25 ans

Au moins 717 personnes ont trouvé la mort et 805 autres ont été blessées dans le mouvement de foule qui a éclaté à Mina, une ville de tentes dressées pour accueillir les pèlerins, selon un bilan plusieurs fois revu à la hausse.

Les services de secours indiquent sur Twitter avoir installé deux zones pour identifier et soigner les personnes ayant besoin d’une assistance. Six équipes s’emploient sur le terrain à porter les premiers soins aux blessés et à diriger le flot de pèlerins vers des «routes alternatives».
Selon un responsable du ministère de la Santé, la bousculade s’est produite lors du rituel de lapidation de Satan qui consiste, pour les pèlerins, à jeter des cailloux en direction de trois stèles le représentant. Elle est survenue près de l’une des stèles lorsque des fidèles, quittant le lieu, se sont croisés avec un grand nombre d’autres qui voulaient l’atteindre.
Le ministre saoudien de la Santé a attribué la bousculade au manque de discipline des pèlerins qui ont tendance, selon lui, à ignorer les instructions des responsables. «Si les pèlerins avaient suivi les instructions, on aurait pu éviter ce genre d’accident», a déclaré Khaled al-Falih à la télévision publique, après s’être rendu sur les lieux du drame, le pire à endeuiller le pèlerinage annuel musulman depuis 25 ans.
L’Iran, dont 43 ressortissants ont perdu la vie dans la bousculade, a mis en cause des erreurs de sécurité. «Pour des raisons qu’on ignore», un chemin a été fermé près de l’endroit où les pèlerins effectuent le rituel de la lapidation symbolique de Satan, a affirmé le chef de l’organisation iranienne du hajj. «C’est cela qui a causé ce tragique incident», a-t-il ajouté sur la télévision d’État iranienne.
Six équipes des services de secours s’emploient sur le terrain à porter les premiers soins aux blessés.
Six équipes des services de secours s’emploient sur le terrain à porter les premiers soins aux blessés. Crédits photo : HANDOUT/REUTERS


Dakarflash2



Nouveau commentaire :