Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le premier ministre invite à une meilleure compréhension de la corruption


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 29 Avril 2016 || 56 Partages

Le premier ministre invite à une meilleure compréhension de la corruption
Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a souligné jeudi à Dakar la nécessité pour les pouvoirs publics et les citoyens de bien comprendre la corruption dans tous ses aspects dans l’optique de pouvoir la combattre efficacement.
 


‘’La corruption, phénomène universel et complexe, constitue aujourd’hui un des principaux facteurs de contre-performance dans les politiques publiques. C’est pourquoi elle mérite d’être bien comprise dans tous ses aspects pour pouvoir être combattue efficacement’’ , a-t-il dit.

 
Mahammed Boun Abdallah Dionne prenait par au lancement de l’Etude sur la perception et le coût de la corruption au Sénégal, par l’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC). 
 
"Cette étude offre, donc, à notre pays une belle opportunité de mieux cerner le phénomène dans toutes ses dimensions en vue de mettre en place des stratégies efficaces de prévention et de lutte", a indiqué le Premier ministre. 
 
Selon lui, la satisfaction du citoyen à laquelle le président de la République accorde une importance particulière passe nécessairement par le renouveau du service public, qui intègre une politique vigoureuse de prévention et de lutte contre la corruption. 
 
‘’Cette option ferme et irréversible de doter notre pays d’un système de redevabilité performant en vue d’une bonne gestion de nos finances publiques s’est traduite par d’importantes mesures de gouvernance engagées très tôt et qui se poursuivent aujourd’hui’’, a rappelé le Premier ministre. 
 
Il s’agit, entres autres, de "la suppression de directions et d’agences et la rationalisation des dépenses permanentes de téléphone, d’eau et d’électricité avec, comme conséquences positives immédiates, une réduction substantielle des factures de l’Administration.’’
 
"A ces mesures à incidence financière immédiate se sont ajoutées d’importantes mesures de gouvernance judiciaire pour consolider notre système de redevabilité", a relevé le Premier ministre. 
 
Selon lui, il y va de l’efficacité et de l’efficience des politiques publiques à travers une utilisation optimale des ressources pour répondre aux besoins des populations. 
 
Le Premier ministre a exhorté l’OFNAC et les services concernés à continuer à travailler de façon solidaire, pour la constitution de réseaux forts et le développement d’une approche riche et plurielle, capable d’apporter une riposte efficace au phénomène complexe de la corruption.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :