Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Le premier mobile fonctionnel sans batterie


Non seulement les batteries de nos smartphones ne tiennent pas une journée en charge, mais par-dessus le marché, leur longévité laisse à désirer. Des chercheurs américains ont donc décidé de s’en passer définitivement en expérimentant le premier téléphone mobile sans batterie, qui capte et convertit l’énergie des signaux radio ambiants pour s’alimenter en courant.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 17 Juillet 2017 || 409 partages || 0 commentaires

Nos existences numériques sur smartphones ne tiennent plus qu’à un fil ! Suspendues au cordon du chargeur de mobiles superbes qui, aujourd’hui, sont devenus de véritables gouffres à énergie. Nos batteries souffreteuses sont constamment à plat avec ses appareils éternellement branchés au réseau électrique. Mais il ne faut pas désespérer, les recherches sur les capacités de stockage des batteries progressent et les premiers systèmes capables de récupérer du courant autrement qu’en passant par une prise murale font leur apparition.
 

La fin des batteries pour le téléphone portable ?
 

Et si l’on supprimait la batterie ? C’est ce qu’ont imaginé des chercheurs américains de l’université de Washington. Leur prototype puise son énergie dans le flux des signaux émis par le wifi de nos box internet ou de n’importe quel autre système de radio fréquence, comme les antennes relais de la téléphonie qui inondent en permanence de leurs rayons électromagnétiques notre environnement. Une diode sensible à la lumière ambiante complète le dispositif de ce téléphone portable très basique, qui se présente pour la démonstration sans aucune coque de protection. Le mobile se compose d’un circuit imprimé sur lequel ont été greffés un minuscule clavier, un microphone à peine visible, des écouteurs en guise de haut-parleur et d’une petite antenne.
 

Tous les composants de l’appareil sont grand public, expliquent les chercheurs qui ont réussi à passer un appel en utilisant le service en ligne de Skype, « ce test, qui valide notre concept, n’aurait pas été possible sans développer une approche entièrement nouvelle pour la transmission et la réception de paroles ». Dans une vidéo sur le site de l’université, ils décrivent leur procédé : l’antenne capte les microvibrations qui se produisent au niveau du microphone et du haut-parleur lorsqu’une personne parle ou écoute. Les composants du circuit électronique s’occupent alors de convertir ces vibrations en signal radio analogique de très faible intensité.
 

De nouvelles améliorations envisagées
 

Ce système minimaliste, qui oblige son utilisateur à se trouver très proche de la base de retransmission des ondes radio, sera bientôt amélioré, espèrent les chercheurs. Ils envisagent déjà d’intégrer à leur appareil un écran à encre électronique et de parvenir ainsi à diffuser de la vidéo. Mais rappelons qu’il ne s’agit pour l’instant que d’un prototype, alors inutile de jeter vos mobiles. On est encore très loin de la commercialisation du premier smartphone sans batterie, vous pouvez donc ressortir vos chargeurs ou alors dire adieu à vos gadgets électroniques énergivores.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 17:14 L'Iran teste un nouveau missile longue portée