Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Le rédacteur en chef du Monde Afrique recadre Abdou Latif Coulibaly


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 23 Décembre 2015 || 143 Partages

Le rédacteur en chef du Monde Afrique recadre Abdou Latif Coulibaly

Les accusations de manipulation par un cabinet français ont été rejetées en bloc par le principal mis en cause, Serge Michel. Dans une réaction publiée par Canalfrance.info, le rédacteur en chef du Monde Afrique recadre le secrétaire général du gouvernement, Abdoulatif Coulibaly qui l’a cité dans une sortie relativement à l’affaire Lamine Diack sur le financement de la campagne sénégalaise 2012 par des fonds russes.

« L’erreur commise dans le résumé de l’enquête sur les déclarations de Lamine Diack est de la part du Monde une erreur de taille, une erreur collective. Cela rend modeste. Mais cela ne devrait pas donner lieu à d’autres rumeurs, d’autres accusations », rectifie Serge Michel. Qui précise que « Le Monde est un journal – et un site – 100 % indépendants, qui n’agit pas sur pression de cabinets ou d’officines, comme j’ai pu le lire dans un interview de M. Abdou Latif Coulibaly.

Dès que nous nous sommes aperçus de cette erreur, nous avons corrigé le texte et publié la précision », renseigne le journaliste. Non sans qualifier d’« absurdes » les accusations de Latif Coulibaly. « J’ai connu M. Abdou Latif Coulibaly lorsque j’étais correspondant en Afrique de l’Ouest pour Le Monde et lui conserve toute mon estime. Cependant, j’ignore pourquoi il sort mon nom de son chapeau, assorti d’accusations absurdes. Je ne suis pas à l’origine de cette erreur, en revanche j’ai participé à la corriger quand nous en avons pris conscience, hélas tardivement. Et je m’associe pleinement aux excuses que le Monde a présentées à ses lecteurs et aux personnes mises en cause par erreur », reconnaît-il.


DakarFlash3




1.Posté par Super U le 23/12/2015 14:12
Il n'a rien ré cadré au contraire il s'est excusé de ses coneries. Il faut traîner en justice le journal LE MONDE pour son article IM MONDE qui aurait pu porter atteinte à la sécurité du Sénégal. Rien par ses coneries Mr Omar Sarr est emprisonné parce que induit en erreur par l'irresponsabilité du journal. Pour une fois le Pr Macky Sall et Mr Omar Sarr devraient conjointement porter plainte conte ce chiffon qui se fait appeler journal. Le Sénégal prime sur les partis politiques.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:01 Yaya Jammeh : Seul contre tous