Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Législatives 2017 : 1000 pro-Khalifa entament une “marche silencieuse”


Même en prison, Khalifa Sall peut toujours compter sur le soutien de ses inconditionnels et militants qui ne désespèrent pas de le voir libre pour prendre part aux prochaines élections législatives du 30 juillet 2017.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 13 Juillet 2017 || 11 partages || 1 commentaires

 

En ce cinquième jour de compagne électorale, le mouvement “1000 jeunes pour libérer Khalifa Sall” a effectué ce jeudi une marche silencieuse dans les rues de Dakar, pour dénoncer “les problèmes qui gangrènent notre pays”.

«Ces multiples problèmes ont pour nom la cherté de la vie, la mauvaise gouvernance, le manque d’eau potable, les coupures intempestives de la Senelec, le chômage endémique des jeunes, un tissu sanitaire défectueux, une école publique à terre et laissée pour compte, à tout cela vient se greffer une justice à la carte caractérisée par l’intervention et l’immixtion du pouvoir dans les affaires judiciaires. Le comble est cette affaire Khalifa Sall, détenu arbitraire de Macky Sall qui, après Karim Wade, Abdoul Mbaye, a décidé de se choisir lui-même ses propres adversaires politiques», a déclaré Bassirou Samb, responsable des jeunesses socialistes de Grand Yoff.

Selon lui, cette mobilisation «n’est pas un engouement dicté par la circonstance, mais plutôt l’expression éloquente d’un réel engagement en faveur de la lutte pour le respect des libertés, contre l’injustice et pour la consolidation de notre démocratie. Je veux vous le dire aujourd’hui, compte tenu de tout ce qui précède, nous estimons qu’il est urgent de rester constamment en état de veille pour restaurer les citoyens dans la plénitude de leurs droits”.

Pour le plus jeune investi de la Coalition Manko taxawu Sénégal,le mouvement des jeunes pour la libération de Khalifa Sall «est une communauté nationale de jeunes qui veut mettre fin à la détention arbitraire et politique du maire de la première ville du pays”. “Mais globalement nous travaillons de manière non violente pour le respect des libertés individuelles et la consolidation de notre démocratie. Nous croyons à la responsabilité et aux ressources personnelles de chacun d’entre vous engagé à nos côtés pour faire libérer Khalifa Sall et tous les prisonniers politiques», dit-il.

Ainsi pour répondre à tous ceux et toutes celles qui se demandent sûrement pourquoi ces jeunes consacrent autant de temps, des journées, des nuits, des week-ends, à se battre pour la liberté d’un homme, Bassirou Samb dira : « c’est parce que nous avons des convictions. Parce que nous avons le sens des autres. Parce que nous aimons porter les principes de justice et d’égalité devant la loi. Mais surtout parce que nous avons à cœur de combattre l’injustice, de consolider notre démocratie, de s’indigner contre des situations inacceptables”. Comme pour parler à Khalifa Sall, il conclut en disant : “Nous avons décidé de mobiliser toutes nos énergies et nos ressources pour te faire sortir. Nous sommes ton bouclier parce que nous avons le même dessein pour notre pays. Qu’Allah te gratifie de sa miséricorde, te garde, te protège, te guide et te préserve de tes bourreaux».






1.Posté par mousseul le 14/07/2017 02:39
Bravo les Jeunes Socialistes. Manifestez-vous inlassablement pour la libération de Khalifa SALL. Sa place n'est pas derrière les barreaux. Le Sénégal n'est pas une république bananière. Indignez-vous !

Nouveau commentaire :