Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Les Présidents Macky Sall et Barrow prient à la mosquée Omarienne


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 20 Janvier 2017 || 843 partages || 0 commentaires

Les Présidents Macky Sall et Barrow prient à la mosquée Omarienne
Le président de la République, Macky Sall et son homologue gambien Adama Barrow ont effectué la prière du vendredi à la mosquée omarienne, a constaté l’APS.



Dans son sermon, l’imam de la mosquée Omarienne, Seydou Nourou Tall a demandé des prières pour la paix Gambie, félicité le chef de l’Etat Barrow et a souhaité qu’allah lui allège sa charge de président.

"Tout le Sénégal vous accueille à bras ouvert. Le fait que vous priiez dans cette mosquée est symbolique" a dit le guide religieux.

Candidat d’une coalition de sept partis d’opposition gambiens, Adama Barrow a été déclaré vainqueur de la présidentielle du 1er décembre dernier par la Commission électorale indépendante.

Il est crédité de 263 515 voix contre 212 099 pour Yahya Jammeh, le président sortant, et 102 969 pour le troisième candidat Kandeh Mamma. Adama Barrow remporte 45,54% des suffrages, selon des résultats officiels.

Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 1994, rejette ces résultats qu’il avait pourtant acceptés.

La CEDEAO menace de le pousser à céder le pouvoir par la force. 

Le nouveau président de la Gambie a prêté serment jeudi dans les locaux de l’Amabssade de son pays à Dakar, au Sénégal devant des autorités sénégalaises conduites par le Premier ministre Mohammad Boun Abdallah Dionne, de la CEDEAO, des ambassadeurs accrédités au Sénégal,


Le président de la Guinée, Alpha Condé, et son homologue de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, poursuivent, ce vendredi, à Banjul, une médiation de la Cédéao visant à persuader M. Jammeh de quitter le pouvoir.


Une force militaire constituée par cette organisation régionale de 15 pays membres pourrait intervenir en Gambie pour l’éloigner du pouvoir, au cas où la médiation menée par les dirigeants guinéen et mauritanien était infructueuse.


Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) estime que 45.000 personnes ont fui la Gambie depuis début janvier, par crainte de violences dans leur pays.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :