Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Les avocats de Khalifa Sall boycottent l’audience pour la demande de liberté provisoire; l’affaire renvoyée au 20 juillet


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 7 Juillet 2017 || 209 partages || 0 commentaires

 

Toujours pas encore de liberté provisoire pour le Maire de Dakar inculpé depuis le 07 mars pour la caisse d’avance de sa municipalité estimée à 1,8 milliard de francs Cfa. Il risque en tout cas, de ne pas pouvoir battre campagne avec ses camarades de «Mankoo Taxawu Senegaal» si l’on sait bien qu’elle démarre dimanche prochain.

 La Cour suprême a décidé de rabattre son délibéré et renvoyé l’affaire au 20 juillet prochain, soit à dix jours du scrutin législatif. Ce, après le boycott de la défense qui selon EnQuête voulait «une disjonction des trois requêtes déposés par les conseils des prévenus».

Du côté du pool d’avocats de Khalifa Sall, on accuse l’Etat d’être dans l’affaire. Pour Me Clédor Ly, lui et ses collègues ont dès le départ compris qu’il y avait un coup fourré. « L’Etat veut juger Khalifa avant les élections pour l’empêcher de battre campagne et de jouir de ses droits civiques », soutient l’avocat dans les colonnes de L’As.

Chez les juges, Me Baboucar Cissé estime que la Cour n’a pas donné raison à la défense qui a préféré quitter la salle.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Novembre 2017 - 20:08 Urgent: Assane Diouf arrêté par la DIC