Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Les candidatures indépendantes doivent être parrainées par 0,5% des électeurs pour les législatives (officiel)


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 6 Avril 2017 || 23 partages || 0 commentaires

Les candidatures indépendantes doivent être parrainées par 0,5% des électeurs inscrits et domiciliés dans la moitié des 14 régions du Sénégal pour être autorisées à participer aux prochaines législatives du 30 juillet prochain, a précisé jeudi à Dakar le directeur de la communication à la Direction générale des élections (DGE), Bernard Casimir Cissé.
 
"Les entités indépendantes ont une double condition qui s’impose à elles, c’est la recherche de signatures qu’on a appelé le parrainage, c’est-à-dire que les entités doivent disposer de 0,5% des électeurs inscrits", a-t-il expliqué.
 
M. Cissé s’entretenait avec des journalistes, en marge d’une session de formation à l’intention des acteurs politiques et qui porte sur les étapes de la constitution et du dépôt des dossiers de candidature pour les prochaines élections législatives du 30 juillet prochain. 
 
Selon le directeur de la formation à la Direction générale des élections, "à l’allure où nous allons, il est indéniable que c’est le nouveau fichier qu’on va utiliser pour les élections à venir et avec ce fichier, nous allons au moins vers 6 millions d’inscrits".
 
Sur cette base, "les 0,5 % de signatures vont représenter 30 mille" parrainages que les entités concernées ne pourront cependant pas recueillir "dans une seule région", a indiqué Bernard Casimir Cissé.
 
Ce total-parrainages, "à raison de 1000 signatures au moins", doit être recueilli "dans la moitié des 14 régions, c’est-à-dire dans 7 régions, ce qui fait 7000’’ signatures au total, a poursuivi M. Cissé.
 
Cette condition remplie, "les entités indépendantes sont à ce moment libres de trouver les 23 mille signatures restantes dans une seule région", a-t-il signalé. 
 
"La collecte des signatures est une condition préalable. Elle est valable pour toute l’étendue du pays pris dans son ensemble, avec la diaspora pouvant être comme une +quinzième région+’’, a-t-il souligné, rappelant que le montant de la caution pour les élections législatives du 30 juillet prochain a été fixé à 15 millions de FCFA.
 
"Dès lors, le nombre de signatures requises s’impose à toutes les entités regroupant des personnes indépendantes qui souhaitent briguer les suffrages, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Toutes sont soumises à l’obligation de justifier de leurs parrainages par un nombre conséquent d’électeurs inscrits", a insisté M. Cissé. 
 
Dans le même esprit, le statut d’indépendant "est prouvé par le versement au dossier de candidature d’une déclaration sur l’honneur, par laquelle le candidat indépendant atteste qu’il ne milite dans aucun parti politique ou qu’il a cessé toute activité militante depuis au moins 12 mois", a-t-il conclu.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :