Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Les enseignants saisissent le Bureau international du travail pour «violation de la loi syndicale»


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 4 Juillet 2016 || 306 Partages

Les enseignants saisissent le Bureau international du travail pour «violation de la loi syndicale»

Le Grand cadre et le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire  (Cusems) sont décidés à poursuivre le gouvernement du Sénégal devant le Bureau international du travail (BIT). Joint par téléphone, par Walf Quotidien,  le coordonnateur du Grand cadre confirme. «Nous venons de Touba et de Tivaoune. Nous avons informé les médiateurs des agissements de l’Etat après le compromis trouvé. De notre côté, nous allons déposer la plainte dans les prochaines 48 heures», soutient Mamadou Lamine DIANTE.

« Le Bureau international du Travail est le secrétariat permanent de l’Organisation internationale du Travail. Celle-ci est Unique agence ‘tripartite’ de l’ONU, l’OIT réunit des représentants des gouvernements, employeurs et travailleurs de 187 Etats Membres  pour établir des normes internationales, élaborer des politiques et concevoir des programmes visant à promouvoir le travail décent pour tous les hommes et femmes dans le monde », selon le site de l’organisation (ilo.org).

Coup de bluff ou réelle volonté ? Dans tous les cas, après avoir levé leur mot d’ordre de grève suite à une médiation conduite par des chefs religieux, les enseignants ont noté des ponctions sur leurs salaires du mois de juin. Suffisant pour qu’ils se braquent. Ce weekend, ils ont été à Touba rendre visite à Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du Khalife général des Mourides, et à Tivaouane où ils ont trouvé Serigne Abdoul Aziz  Sy «Al Amine » pour se plaindre de ces ponctions. A suivre!

walfnet


DakarFlash3



Nouveau commentaire :