Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Les étudiants de l’ESP dénoncent la construction de pavillons sur leur espace-loisir et mettent en garde le directeur du Coud


« Le gouvernement met en œuvre depuis quelques mois un plan de modernisation et d’extension du parc de résidences universitaires gérées par le COUD », peut-on lire dans le site du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud). Ce programme appelé « Campus social d’excellence » d’un montant de « 39 milliards de FCFA » a été instauré avec l’appui de partenaires techniques et financiers et concerne l’Ecole supérieur polytechnique avec la construction de 5 bâtiments pour 2 778 lits. Les étudiants de l’ESP n’en veulent pas pour raisons de « sécurité » et de « bien-être social« .

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 12 Juillet 2017 || 427 partages || 0 commentaires

« Il y a de cela 2 mois, on a vu des ingénieurs qui étaient en train de faire des tests au niveau de nos terrains de football et de basket. Quand nous nous sommes rapprochés d’eux pour leur demander des informations, ils nous ont dit que c’est pour des projets de construction de pavillons. Maintenant on a fait le nécessaire, on a suivi la procédure normale. On a écrit des lettres au directeur du Coud pour demander des informations, mais jusqu’à présent on a pas eu de réponse. Aujourd’hui on a jugé nécessaire de convoquer une assemblée générale pour dénoncer cette situation et porter ça à l’opinion publique « , a déclaré Ousseynou Sylla, étudiant en 4e année à l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar et président du comité exécutif de cette école.

Selon les étudiants-techniciens (1500 au total), qui pensent que ces bâtiments ne sont pas faits pour eux, jugent que le projet de construction de ces 5 pavillons (dont deux sont déjà en cours) est « idéologiquement impensable, rationnellement inacceptable et socialement dangereux pour les étudiants actuels de l’ESP et les générations futures« . Pire, ajoutent-ils, « cela ne respecte pas les critères environnementales de construction« .

 

« On veut utiliser notre espace-loisir et notre seule et unique mosquée pour construire des pavillons. Alors qu’on sait que l’épanouissement est fondamentale et nécessaire pour la productivité de tout individu. Nous sommes connus pour notre calme, pour la stabilité dans nos études et il n’est pas normal qu’on veuille gâcher ce climat paisible avec la construction de ces pavillons dont nous ne voulons pas« , soutiennent-ils.

Pour les étudiants de l’ESP, il y a d’autres priorités auxquelles le directeur du Coud devait s’atteler comme par exemple « le problème de connexion internet qui secoue leur établissement depuis 4 ans ainsi que le problème de l’eau qui existe au campus social de l’ESP« . A en croire Ousseynou Sylla, résoudre  ces problèmes est plus nécessaire pour les étudiants et coûte moins chère que la construction des pavillons.

Ils ont par ailleurs interpellé, de nouveau, le directeur du Coud afin que ce dernier qui fait la sourde oreille, prenne des mesures. « Si rien n’est fait, nous allons passer à l’étape suivante de notre plan de combat »,menacent-ils.





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Novembre 2017 - 20:16 Assane Diouf sera déféré au parquet ce...

Vendredi 24 Novembre 2017 - 20:08 Urgent: Assane Diouf arrêté par la DIC