Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Les libéraux du sud excluent Fada et les réformateurs et les traitent de novateurs archaïques et juristes improvisés


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 9 Novembre 2015 || 12 Partages

Les libéraux du sud excluent Fada et les réformateurs et les traitent de novateurs archaïques et juristes improvisés
Ça râle ! Fada et Cie traités de « novateurs archaïques, juristes improvisés qui se lancent dans des débats pseudo juridiques désarticulé et sans intérêt ».

La fédération départementale libérale de Sédhiou approuve les mesures disciplinaires prononcées à l’encontre de Modou Diagne Fada.

Face aux journalistes, ces libéraux du Pakao qui réaffirment leur fidélité à Me Abdoulaye Wade approuvent la nouvelle restructuration du secrétariat exécutif national mais précisent-que des améliorations peuvent être apportées.

Ils exigent en même temps la libération de Karim Wade leur seul candidat à la prochaine présidentielle.

Par la voix de Sankoung Sagna Maire de la commune de Oudoucar des libéraux de Sédhiou ont vivement condamné la volteface de Modou Diagne Fada vis-à-vis du Pape du Sopi et de sa formation politique.

La fédération départementale de Sédhiou qui reconnait le Président Abdoulaye Wade comme seule et unique responsable du parti élu comme secrétaire général national, est selon elle, « le seul habilité à parler et à donner des directive au nom du parti ».

« Nous Approuvons pleinement la structure et la composition du secrétariat exécutif national même si des améliorations peuvent y être apporté dans le cadre d’observation constructive pour la consolidation et le développement du parti dans le respect de la hiérarchie et de la discipline du parti.

Nous réaffirmons notre choix de faire du frère du Karim Wade notre seul unique candidat pour amener le Pds et ses alliés à une brillante victoire aux prochaines élections présidentielles. »

Nous approuvons les mesures disciplinaires prise à l’endroit de Modou Diagne Fada notamment son exclusion du part consécutif à son attitude de défiance vis-à-vis du parti et son secrétaire général national.

Approuvons pleinement, encourageons et soutenons l’initiative les initiatives qui ont conduit à la constitution d’un grand groupe parlementaire réunissant pour la première fois au Sénégal le principal parti d’opposition présidée par notre sœur Aida Mbodji que nous soutenons pleinement.

Désapprouvons et condamnons avec la dernière énergie toutes les tentatives intérieur et extérieur au parti et tendant à empêcher ou à gêner la mise en place et le développement des activités de ce groupe.

Demandons avec insistance aux responsables du parti de ne pas se laisser distraire ou perdre du temps avec ses novateurs archaïques, des juristes improvisés dans des débats pseudo juridiques désarticulé et sans intérêt.

Demandons la décentralisation du front patriotique à tous les niveaux.
Exigeons la libération immédiate de tous les détenus politiques du Pds.
Vive le Pds sous la vision éclairée de son secrétaire général Maitre Abdoulaye Wade ».
 
xibaaru

DakarFlash3



Nouveau commentaire :