Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Les nouvelles directives du gouvernement pour une année apaisée


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 30 Octobre 2015 || 28 Partages

Les nouvelles directives du gouvernement pour une année apaisée

Ce sont 33 nouvelles directives que l’Etat du Sénégal a prises, dont 21 pour l’Education et 12 pour le secteur de la Formation professionnelle. Des directives que le Premier ministre a prises pour la rentrée scolaire 2015-2016, hier lors d’un Conseil interministériel consacré à l’Education. Mais les syndicats d’enseignants restent sceptiques.

Le gouvernement du Sénégal a pris cette année 33 nouvelles directives pour l’année scolaire en cours. Ceci entre dans le cadre de l’amélioration des enseignements et de l’apprentissage. De l’avis du ministre de l’Education nationale, ces directives ont trait à l’utilisation de la technologie numérique dans le domaine de l’Education et de la gestion du secteur. «Les directives concernent les trois axes définis par le chef de l’Etat, à l’issue du Conseil présidentiel sur une Ecole de la réussite, une Ecole pour tous. Aussi, ces directives ont trait aux renforcements des équipements scientifiques des établissements scolaires en ce qui concerne la qualité», a précisé le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam. D’après lui, ce Conseil avait pour objet d’évaluer le niveau de mise en œuvre des directives que le Premier ministre avait arrêtées lors du Conseil interministériel de septembre 2014. Ainsi, il a indiqué  qu’il était question, «en même temps, de faire le bilan de l’année écoulée et d’identifier les contraintes et les difficultés du secteur de l’Education».

Pourtant, en 2014, le gouvernement avait donné une trentaine de directives. Et selon le ministre, les 28 ont été exécutées ou sont en cours d’exécution. «Il y avait deux directives qui étaient liées à des questions de financement, de concertations avec les collectivités locales et, du fait des élections, ces directives n’étaient pas exécutées. Mais, les 28 ont été exécutées», soutient-il.

Sur ce, les syndicats d’enseignants qui ont pris part à ce Conseil sont restés dubitatifs. Puisque, selon le coordonnateur du Grand cadre du syndicat des enseignants, Mamadou Lamine Dianté, presque 80% des directives qui ont été prises l’année dernière n’étaient pas respectées par le gouvernement. De leur côté, les enseignants parlent de cinq directives réalisées, au lieu de 28 annoncées par le ministre. «L’année dernière, on était à 43 directives pour le Conseil interministériel de 2014. On a eu la surprise de constater que sur les 30 directives du ministère de l’Education nationale, seules cinq ont été réalisées, deux n’ont pas connu un début d’exécution. Et il semblerait que les 23 autres sont en cours de réalisation. On revient encore avec 21 nouvelles directives. Si cette année, on prend encore de nouvelles mesures, vous comprendrez pourquoi  nous sommes sceptiques», a fait comprendre Mamadou Lamine Dianté. Pour sa part, le Secrétaire général du Cusems, Abdoulaye Ndoye, a appelé à la restauration de la confiance entre les syndicalistes  et le gouvernement, en respectant les accords signés.

Encadré

MOUSSA DIENE, SECRETAIRE GENERAL DE L’OIS

«L’attitude du gouvernement est discriminatoire»

L’Organisation des instituteurs du Sénégal (Ois) n’a pas apprécié l’attitude sélective du gouvernement pour le Conseil interministériel sur la rentrée scolaire 2015-2016. Selon son Secrétaire général, cette attitude du gouvernement est discriminatoire. «Le gouvernement, à la place des organisations syndicales, a préféré prendre les cadres comme interlocuteurs. Ce qui est grave et relève d’une politique d’exclusion, de discrimination et de favoritisme. Ceux qui ne sont pas des coordonnateurs de cadre ne sont pas conviés. C’est ce que nous dénonçons», a déploré Moussa Diène. Pour lui, le gouvernement ne va pas dans le sens d’apaiser le climat scolaire. «Nous n’allons pas accepter cette discrimination et leurs conclusions ne nous engagerons pas», prévient-il.
L'obs


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 22:18 Les menaces de Macky Sall aux voleurs de bétail