Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Les pharmaciens en sit-in, le 11 novembre


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 9 Novembre 2016 || 12 partages || 0 commentaires

Les pharmaciens très en colère contre les attaques dont ils sont victimes, suspendent  les gardes de nuit. Mieux, l’ordre des Pharmaciens du Sénégal  très meurtri par l’assassinat  de deux des leurs à savoir d’un vendeur et d’un vigil à la pharmacie « Yélitaré » de NDioum la nuit du Samedi au Dimanche 07 Novembre dernier, va plus loin.

Pour se faire entendre, des mesures ont été prises, notamment la suspension des garde de nuit jusqu’à nouvel ordre. Un Sit-in est aussi prévu le vendredi 11Novembre 2016 devant le Ministère  de la Santé et de l’action social pour les pharmacie de Dakar et un autre devant les gouvernances.

Selon Fatou Ndiaye Dème, présidente des pharmaciens du privé « 50 pharmacies ont été cambriolées depuis 2005. Ces attaques ont entrainé des «pertes en vies humaines » comme à Ndioum. Elle ajoute « si les pharmacies sont ainsi ciblées, c’est qu’il y a un marché parallèle qui rivalise avec celui tenu par les professionnels du secteur».

A en croire la présidente : «les pharmacies sont ciblées, pillées pour entretenir des réseaux obscurs de vente illicite de médicaments».

«Nous appelons encore une fois l’État à prendre ses responsabilités pour combattre ce marché illicite du médicament, un fléau pour la santé des populations et dont les « points de vente sont connus de tous : Keur Serigne Bi, Touba, Diaobé, marché de Thiaroye», dénonce Fatou Ndiaye Déme.

Elle estime «qu’il est temps de mettre fin à la recrudescence des attaques dont les pharmacies sont l’objet et si nous allons jusqu’à fermer les portes par ce qu’on en a ras-le-bol», martèle-t-elle.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Février 2017 - 14:20 Affaire Khalifa Sall : Tanor sort enfin de sa réserve