Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Les projets français poursuivis en dépit des transformations administratives


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 31 Janvier 2017 || 23 partages || 0 commentaires

Les projets français poursuivis en dépit des transformations administratives
DAKARFLASH-Les nouvelles réformes engagées par les administrations sénégalaise et française n’ont pas contrecarré la poursuite de projets mis en œuvre au Sénégal, dans le cadre de la coopération entre les deux pays, a assuré l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot.
 
Les "mouvements administratifs au Sénégal comme en France n’ont pas empêché la prolongation des principales actions qui avaient été menées", a-t-il affirmé, lundi, à Fatick, au terme d’une visite de 48 heures dans ce département où le diplomate français était venu s’enquérir de l’état d’avancement des projets financés au Sénégal par les collectivités locales françaises.
 
Il répondait à l’interpellation d’un journaliste relativement à l’impact des changements notés dans la coopération avec les nouvelles réformes engagées au Sénégal et en France.
 
D’un côté, "les régions du Sénégal ont disparu au profit des départements, de l’autre côté en France, les régions n’ont pas disparu mais elles se sont renforcées, elles ont fusionné’’, une situation selon lui paradoxale.
 
"Il n’y a plus de Poitou Charentes, il n’y a plus de Limousin, deux régions qui étaient très actives par ici (département de Fatick). Elles ont fusionné et forment la Nouvelle Aquitaine", a expliqué le diplomate.
 
"C’est vrai que ces transformations administratives n’ont pas permis de poursuivre l’action que nous avons envisagée sur la promotion du tourisme, mais j’espère que les contacts qui sont engagés vont permettre de relancer cette filière", a-t-il dit.
 
"La perspective c’est de faire en sorte que ces projets - déjà entamés - soient menés à bien, soient suivis sur le terrain’’, a expliqué le diplomate français.
 
"Il ne s’agit pas seulement de procéder à des inaugurations et à des achats d’équipements mais que cela fonctionne. C’est pourquoi, nous ne fixons pas des objectifs trop ambitieux", a poursuivi Christophe Bigot.
 
Selon M. Bigot, il s’agit de "mener des actions de long terme qui favorisent à la fois l’économie, l’environnement et la vie concrète des populations sur le terrain".
 
L’ambassadeur de la France au Sénégal souligne par ailleurs que ces actions "s’adressent aux besoins au plus près, parce qu’elles sont au contact des villageois".
 
Aps

Dakarflash6



Nouveau commentaire :