Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Les retrouvailles entre Wade et Macky se précisent


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 7 Décembre 2016 || 48 partages || 0 commentaires

En marge de la visite d’Etat qu’il va effectuer du 18 au 23 décembre prochain en France, Macky Sall pourrait faire un crochet à Versailles pour rendre visite à Me Abdoulaye Wade. De sources sûres, c’est l’engagement qu’il avait pris, il y a quelques mois, pour rabibocher avec son prédécesseur au Palais de l’avenue Léopold Sédar Senghor. Signe du réchauffement de ses relations avec son ancien père putatif : l’actuel chef de l’Etat a récemment accédé à toutes les doléances posées par Me Wade en lui octroyant une voiture pour son épouse et une assurance maladie et en réglant ses factures.   
 
L’information a été totalement verrouillée en haut lieu.  Mais le cadenas a fini par sauter ! Il y a dans l’air des retrouvailles entre Macky Sall et Me Abdoulaye Wade qui, durant ces huit dernières années, se sont menés une guerre effroyable dont le point culminant a été l’incarcération de Karim Wade pendant trois ans. De sources formelles et dignes de foi,  «L’As» a appris que les deux personnalités sont dans les dispositions d’enterrer la hache de guerre et de rabibocher en vue d’aller vers des retrouvailles franches. 

 Il ressort en effet des confidences faites par des interlocuteurs proches du pouvoir que c’est Pape Samba Mboup qui est à l’initiative du projet de rapprochement entre le pape du Sopi et son ancien fils putatif. Il y a trois mois, rapporte-t-on, Mboup qui séjournait à Paris (France) a rencontré  Me Abdoulaye Wade pour lui faire part de son désir d’user de son bâton de pèlerin dans le but recoller les morceaux entre lui et le natif de Fatick. Réconforté par l’attitude on ne peut plus conciliante et l’esprit d’ouverture de son interlocuteur, l’ex-chef de cabinet de l’ancien chef de l’Etat, a décroché, dès son retour, une audience à la Présidence de la République.  


Et lors de son tête-à-tête avec le Président Macky Sall, Pape Samba Mboup a usé de ses talents de négociateur pour tenter de mettre un terme à leurs relations conflictuelles. Toujours est-il que les multiples tentatives de «L’As» pour joindre le sieur Mboup se sont révélées vaines. Jusqu’au moment où nous mettions sous presse, nous n’avons pas pu recueillir sa version, en dépit des textos que nous lui avons envoyés. Cependant, nous sources se veulent formelles et jurent qu’il a joué un rôle déterminant dans ce dossier. 

 Macky satisfait toutes les doléances de Wade 

Au demeurant, le chef de l’Etat a multiplié les gestes d’amabilité et de civilité à l’endroit de son prédécesseur au Palais Léopold Sédar Senghor et de sa famille.  On se rappelle que le 30 mai dernier Macky Sall a joint au téléphone, pour la première fois depuis son accession à la magistrature suprême, Me Abdoulaye Wade pour lui souhaiter joyeux anniversaire lors de ses 90 ans.  


Moins d’un mois plus tard, plus exactement le 24 juin 2016, Karim Wade sort de prison après avoir été gracié par le même Macky Sall. Manifestement déterminé à prouver à son ancien mentor qu’il est dans les meilleures dispositions de faire la paix avec lui, l’apériste en chef s’est montré particulièrement diligent en satisfaisant toutes les doléances posées récemment par le célèbre retraité de Versailles. En effet, on rapporte que ce dernier s’est offusqué du fait que les autorités étatiques n’aient pas mis à la disposition de son épouse Viviane une voiture, comme lui l’avait fait dans le passé en faveur d’Elisabeth Diouf.  

Ensuite, il a émis le souhait d’avoir à son service un aide de camp qui ferait également office de médecin personnel. Et pour boucler la boucle, Wade a soutenu qu’il a beaucoup de factures que l’Etat tarde à régler. Dès que ces récriminations lui ont été répercutées, confient nos sources, Macky Sall a dépêché, auprès de l’ancien Président, l’ambassadeur du Sénégal à Paris, Bassirou Sène, pour régler tous ces détails. Toutefois, à la place d’un aide de camp-médecin, Macky Sall a mis à la disposition du leader du Pds et de son épouse (Viviane Wade) une assurance maladie. 

En plus de toutes ces faveurs, le natif de Fatick a promis, en marge de sa visite d’Etat en France, de faire un crochet à Versailles pour rendre une visite de courtoisie à Me Abdoulaye Wade 

 (L'AS) 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :