Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Liberation de Toussain Manga : L’UJTL de Touba bande les muscles


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 7 Novembre 2015 || 6 Partages

La détention de Toussaint Manga en prison a fini de provoquer une colère noire chez les jeunes libéraux de la ville sainte de Touba. En conférence de presse à Darou Marnane, ils ont servi un cinglant réquisitoire à l’encontre du régime du Président Macky Sall qu’ils accusent de chercher à réduire au silence les leaders de l’opposition en général et du parti démocratique sénégalais en particulier. « Nous avons décidé de lancer cette campagne. Nous comptons utiliser tous les moyens politiques dont nous disposons pour mettre la pression sur ce gouvernement. Toussaint Manga n’a rien fait, qui mérite qu’il soit incarcéré. Aujourd’hui, nous avons compris que la volonté de cet État est de fermer la bouche aux opposants les plus en vue et nous n’accepterons pas ce diktat ». Bathie Sogue et ses camarades comptent porter le combat au plan national. Il faut cependant noter que leur demande de marche a été refusée par le préfet de Mbacké pour vice procédural et risques de troubles à l’ordre public.

 

Leur point de presse a aussi intéressé les derniers soubresauts notés au sein de l’UjtL. En effet, des jeunes dont le Secrétaire général adjoint de l’Ujtl avaient officialisé la radiation de Bathie Sogue « pour soutien à Modou Diagne Fada » au détriment d’Aida Mbodj dans le cadre de l’imbroglio né des renouvellements des groupes parlementaires. Ils ont tenu à « apporter un démenti par rapport aux accusations » avant d’avertir « ce groupuscule de jeunes qui avaient usurpé le nom de la structure pour porter atteinte à la légitimité du Secrétaire général, Monsieur Bathie SOGUE ». « Nous réitérons engagement et fidélité à son endroit et déclarons qu’il jouit de la confiance de l’UJTL, des responsables libéraux de la Fédération de Touba. L’UJTL condamne avec la dernière énergie ces propos diffamatoires tenus par des personnes mal intentionnées et manipulées par des sbires de Modou Diagne Fada au profit de leurs intérêts personnels. L’UJTL met en garde ces personnes contre leurs tentatives de nuire au soutien que l’Union apporte à Mme Aïda MBODJ, présidente du Groupe parlementaire libéral et démocrate ». Dans cette affaire, il ne serait pas surprenant d’assister à une polémique entre jeunes du Pds.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :