Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ligue 1- Pourquoi cette saison est la plus disputée du professionnalisme


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 30 Novembre 2016 || 6 Partages

Jamais depuis l'instauration du championnat professionnel en 2009, un quatuor de tête n'avait été, après quatre journées, si fort (33 points au total) et si proche au classement (entre un et deux points d'écart) Jaraaf (image), Casa, Niary Tally et Diambars. 

C’est vrai, la Ligue 1 ne compte pas de stars, mais en termes d’intérêt, le championnat du Sénégal n’a cette saison rien à envier aux autres Ligues professionnelles de la sous-région. Et pour le suspense, pas besoin d’attendre fin juillet. Ça chauffe déjà.

Dans les sommets du championnat, se retrouvent quatre grands noms. Le Jaraaf de Dakar (10 points), emmené par son trio d’attaque Ousmane Gassama-Youssou Paye et Ibrahima Diop, est la seule équipe invaincue à l’heure où nous sommes.

Le Casa, deuxième avec 9 points, qui a retrouvé confiance grâce à son succès devant le Stade de Mbour, plane avec ses trois succès en quatre sorties. Ce, malgré les absences de son buteur Aliou Badji et Jean Jacques Ndecky partis disputer le tournoi de l’Uemoa avec la sélection du Sénégal. Mais l’équipe de Ziguinchor compte sur ses jeunes joueurs et nouvelles recrues comme  Moussa Marone auteur d’un but magistral samedi dernier.

Niary Tally (7 points) s’invite sur le podium grâce au nul décroché sur la pelouse de la Linguère de St-Louis. Malgré le départ de son maître à jouer, Laye Ba, l’équipe de Grand Dakar se porte à merveille.

Et Diambars (7 points), de plus en plus emballant sous la houlette de Boubacar Gadiaga mais plus contrarié que jamais dans la quête d’un deuxième titre de champion de Ligue 1, cinq ans après son accession dans l’élite.

Ce, pour dire depuis la mise en place du championnat professionnel, jamais un quatuor de tête n’est allé si vite.

Il y a un an, le Jaraaf ne pouvait pas se promenait ainsi

L’année passée au même stade, le Jaraaf avait du mal à décoller et l’entraîneur Alassane Dia qui est actuellement à l’As Pikine, se trouvait au centre des nombreuses critiques. Les Médinois étaient à plusieurs reprises menacés par la zone rouge avant de se reprendre en fin de saison pour finalement terminer à la 2e place. Cette année, il semble qu’ils n’ont plus de vieux souvenirs d’autant qu’ils se sont promenés dès l’entame du championnat.

L’efficacité au rendez-vous, 72 buts en quatre journées

Des chiffres incroyables que personne ne pouvait imaginer, il y a quatre saisons derrière. Pour la première journée, 17 buts ont été inscrits, mais ce chiffre a été dépassé lors de l’acte 2 où les filets ont tremblé à 21 reprises, avant que ça a commencé à baisser puis remonter : 16 buts (3e journée) et 18 buts (4e journée). Le total fait 72 buts. Ce gros chiffre, le championnat le doit notamment aux raclées prises par le Casa et le Ndiambour respectivement contre Niary Tally (0-4) et Jaraaf (2-5). On se demande déjà si le titre ne va pas se jouer entre ces quatre écuries du football sénégalais.

 

Source : IGFM

 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :