Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ligue 1 française : Cheikh Ndoye dans le top 5 des Africains


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 21 Octobre 2015 || 33 Partages

Ligue 1 française : Cheikh Ndoye dans le top 5 des Africains
Chaque lundi, Francefootball.fr vous présente son top 5 des Africains ayant brillé en L1. Cette semaine, on retrouve le Sénégalais Cheikh Ndoye (Angers) et Jean-Michael Seri (Nice), deux des révélations de ce début de saison. 

Jean-Michael Seri (Nice)

Match après match, le petit milieu récupérateur ivoirien s’impose sans bruit dans le milieu en losange, légèrement à gauche, des Aiglons. Dimanche soir, cela a encore été le cas à Rennes (4-1). Titulaire indiscutable depuis le début du Championnat, appelé contre le Maroc (1-0) en équipe nationale par Michel Dusssuyer, l’infatigable ratisseur a délivré hier soir un trésor de passe décisive à Hatem Ben Arfa en début de seconde période. Une qualité technique et un sens du jeu qui font mouche systématiquement.

Cheikh Ndoye (Angers)

Quand il est là, tout va ! Stéphane Moulin peut compter sur l’abattage de son milieu axial sénégalais et capitaine (29 ans), de retour d’un match en équipe nationale contre l’Algérie (0-1). A Toulouse, Cheikh a inscrit son troisième but de la saison. Pas mal pour un garçon qui, la saison dernière, évoluait encore en L2 avec Créteil. Il est d’ores et déjà considéré comme l’une des grandes révélations de la L1, après deux mois et demi de compétition.

Alaeddine Yahia (Caen)

Si Reims est resté sans voix à domicile contre Caen, il peut en vouloir au solide défenseur axial tunisien, auteur d’un sans faute et dont l’association avec Damien da Silva est devenue un gage de sécurité. C’est simple, Caen n’a plus encaissé de buts depuis que ce binôme est aligné, après le Gazélec Ajaccio (2-0) et Saint-Etienne (1-0). A 34 ans, celui qui fut sacré champion d’Afrique en 2004 vit une seconde jeunesse. Bravo !

Serge Aurier (PSG)

Depuis le début de saison, le latéral droit ivoirien est tout simplement irréprochable. On connaît sa capacité à bloquer son couloir, et contre Bastia, il a (encore) remporté tous ses duels. Il y a ajouté ce qui fait qu’il est très certainement l’un des meilleurs latéraux en Europe en ce moment : sa qualité de centre. Après avoir usé le couloir gauche corse, il a fini par offrir une passe décisive à Ibrahimovic pour le but du break (2-0).

Casimir Ninga (Montpellier)

Ca y est, Nambatingue Toko et Japhet Ndoram ont un héritier. Pas facile d’entrer en jeu quand on est lancé, comme ça, pour ses grands débuts en L1 face à Bordeaux (0-0). C’est pourtant ce qu’a réussi le jeune attaquant tchadien recruté à la fin du mercato d’été. Entré à la place de Joris Marveaux, blessé à la demi-heure de jeu, il n’a pas trahi ni déçu Rolland Courbis, déjà bien affecté par la cascade d’absences sur blessures. On a vu qu’il avait de l’abattage et du caractère. Il ne devrait pas en rester là.

wiwsport


DakarFlash3



Nouveau commentaire :