Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ligue des champions : les affiches de ce mardi soir


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 18 Octobre 2016 || 21 Partages

Ligue des champions : les affiches de ce mardi soir
Auteur d’un début de saison pénible et ballotté en coulisses, Lyon s’attaque à un très gros morceau, la Juventus Turin, ce soir Ligue des champions, alors que Monaco peut confirmer à Moscou sa bonne passe en Europe. Petit tour sur les affiches de la soirée.

Groupe E : Monaco, une tête à soigner. 

L’Europe arrive à point nommé pour relancer les Monégasques juste après la claque reçue à Toulouse (3-1), vendredi en Ligue 1. La C1 a jusque-là plutôt bien réussi à l’ASM qui pourrait effectuer un grand pas vers la qualification en cas de victoire à Moscou, bon dernier de la poule et privé de son milieu finlandais Roman Eremenko, suspendu pour trente jours par l’UEFA pour usage de snus, une poudre de tabac dont l’usage est très répandu en Europe du nord mais qui est interdit à la vente dans la majeure partie du continent. Déjà très loin du groupe de tête en Bundesliga (10e) et guère plus vaillant en C1, Leverkusen va de son côté tenter de redresser la tête contre Tottenham.

Groupe F: Le Real peut s’envoler.

Le Real a mis fin de façon spectaculaire à une série de quatre nuls consécutifs, toutes compétitions confondues, en écrasant samedi le Betis Séville 6-1 et aborde ainsi la Ligue des champions avec un moral retrouvé. Le Legia, mauvais élève du groupe sans aucun point au compteur, peut donc s’attendre à souffrir le martyr à Santiago-Bernabeu juste avant d’accueillir à huis-clos (à la suite d’incidents à caractère raciste) l’équipe de Zinédine Zidane, le 2 novembre. Pour éviter de laisser le Real s’envoler au classement, le Sporting et le Borussia Dortmund n’ont pas intérêt à perdre trop de points en route.

Groupe G: 8es en vue pour Leicester ?

Le retour sur terre est brutal pour Leicester en Angleterre où le surprenant champion en titre a bien du mal à retrouver la recette miracle de la saison dernière (13e). Mais pour sa première participation à la Ligue des champions, la formation de Claudio Ranieri tient paradoxalement le choc dans une poule, il est vrai, pas franchement compliquée. Même invaincu en C1, Copenhague est largement à la portée des Foxes, qui pourraient avoir un pied en 8es avec un succès. La campagne continentale de Porto, pourtant un vieil habitué de la C1, est au contraire très laborieuse et le club portugais n’a déjà plus le droit à l’erreur à Bruges.

Groupe H: Lyon en danger.

 La venue de la Juventus Turin tombe au plus mauvais moment pour Lyon, en difficulté en France et tiraillé en interne entre les deux conseillers du président Jean-Michel Aulas, Gérard Houllier et Bernard Lacombe. L’OL pourra toutefois s’appuyer sur sa doublette Lacazette-Fekir en attaque et va également croiser les doigts pour avoir en face un Gianluigi Buffon pas très inspiré, comme ces derniers temps.

Le légendaire gardien commence à accuser le poids des ans (38) et est peut-être l’unique maillon faible du quintuple champion d’Italie en titre, qui s’est offert le luxe de reposer ses principaux atouts samedi contre l’Udinese (Khedira, Bonucci, Higuain) et peut de nouveau compter sur Claudio Marchisio, sur le banc ce week-end pour la première fois après six mois d’absence. Le FC Séville de Samir Nasri partira nettement favori sur la pelouse du Dinamo Zagreb.

sports.fr


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >