Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Lutte - Sitteu /Sa thies et Modou Lo / Gris Bordeaux; à Demba Diop un week end de feu en cadeau de fin saison aux amateurs


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 30 Juillet 2016 || 476 Partages

 

Deux combats chocs de lutte sont au programme ce week-end, à Demba Diop. Et ce sont les affiches de rêve Siteu-Sa Thiès et Gris Bordeaux-Modou Lo qui seront offerts en cadeau de fin de saison aux amateurs.

 

Il arrive rarement que la saison de lutte se termine de cette manière, en apothéose. Pour une fin de saison, les amateurs seront bien servis avec deux combats chocs dans un week-end. Et cela, après que les colosses Yékini et Lac de Guiers ont gratifié les puristes d’une ambiance carnavalesque, samedi dernier.

En effet, grâce à la complicité de Gfm et de Luc Nicolaï & Co, l’arène sera en ébullition cet après-midi. Ce sera à l’occasion du choc des espoirs confirmés entre Siteu (écurie Lansar) et Sa Thiès (Ecole de lutte Double Less). Depuis que ce combat a été ficelé, les observateurs ne cessent de vanter le mérite des protagonistes. D’aucuns se réservant de faire des pronostics. Parce que tous les deux ont fini de marquer leur territoire.

Certes, Sa Thiès est donné favori, mais le «Phénomène» de Lansar peut bien surprendre son monde. Comme il sait bien le faire. «Sa Thiès est donné favori par tout le Sénégal. Parce qu’il est plus puissant et plus jeune. Mais son adversaire Siteu reste un phénomène. Il peut anéantir les espoirs à tout moment. En plus, ses nombreux supporters qui affluent au stade peuvent vous donner le tournis», prévient Ibou Ndiaye «Niokhobaye», cité par le quotidien sportif «Sunu Lamb».

D’ailleurs, il conseille au fils de Double de «ne pas sous-estimer» son adversaire. Et pour Siteu, Niokhobaye croit savoir que «s’il parvient à fuir jusqu’à énerver Sa Thiès, il peut le battre».

 

Les retrouvailles Gris-Modou Lo

Trois ans après leur confrontation, en 2012, Gris Bodeaux (écurie Fass) et Modou Lo (écurie Rock Energie) vont se retrouver, demain, à Demba Diop. Et c’est le patron de Pape Abdou Fall productions qui permet de clarifier un débat. Car, c’est à la faveur des avertissements que «Xaragne Lo» a été donné vainqueur des premières explications.

Ce 31 juillet, en clôture de la saison 2015-2016, c’est une autre page de l’histoire de l’arène qui sera écrite. Combat de la clarification ou de la confirmation, les amateurs ne veulent qu’une chose : mouiller le «ngemb» et fêter la victoire de l’un ou de l’autre sans violence.

Les protagonistes de ce demain ont un dénominateur en commun, à savoir d’anciens adversaires du «Roi des arènes», Bombardier. Le «Tigre» de Fass a vaincu le B52. Alors que le «Roc des Parcelles» n’a pas fait le poids devant le Mbourois, la saison dernière.

Lors de son Open press, mardi dernier, Modou Lo a menacé de «marcher sur lui (Gris)». Malheureusement, pour des raisons non élucidées, le chef de file de l’écurie Fass n’a pas eu l’occasion de rencontrer la presse pour répondre à cette attaque frontale.

Dans tous les cas, Lac 2 qui a fait essuyer à Yékini sa seconde défaite, se dit prêt à en découdre avec Gris et Modou Lo. Même à défier Eumeu Sène. Mais le Walo Walo attend de connaître le dernier verdict de la saison pour se décider.

Les affiches sont belles. Et il appartient aux fans de prouver qu’ils méritent ces cadeaux de fin de saison. Et la meilleure manière de récompenser les promoteurs qui ont investi des centaines de millions Cfa, c’est privilégier le fair-play. «Vive la non-violence», souhaite-t-on entendre chanter.

actunet.sn


Dakarflash2



Nouveau commentaire :