Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Lutte contre le terrorisme/La Somalie s’affirme en tuant le présumé cerveau de l’attaque de l’Université de Garissa


Les autorités somaliennes, ont annoncé ce mercredi la mort du présumé cerveau de l’attaque qui avait fait 148 morts en 2015. Il a été abattu par les forces spéciales du Jubaland et des commandos somaliens.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 5 Juin 2016 || 412 Partages

Lutte contre le terrorisme/La Somalie s’affirme en tuant le présumé cerveau de l’attaque de l’Université de Garissa

Le département d’Etat américain  a confirmé la mort de Mohamed Mohamud alias «Kuno», ancien professeur d’une école coranique de Garissa.  Selon Peter Cook du département d’Etat américain,  Mohamed Mohamud a été visé par des frappes aériennes lors d’un raid que les forces américaines ont mené le 27 mai dernier, dans le Sud-centre de la Somalie. 

Abdirashid Janan, ministre somalien de la Sécurité a également annoncé la mort de plusieurs membres du groupe jihadiste dont trois commandants. Pour le département d’Etat américain, ce raid dans lequel les membres influents ont été tués, va bouleverser les plans de la secte islamiste. 

Cependant, des doutes entourent la mort du présumé cerveau de l’attaque de l’Université de Garissa.  David Obonyo,  Porte-parole de l'armée kényane,  a déclaré n’être  pas en mesure de confirmer la mort de Mohamed Mohamud. «Les faits s'étant produits dans une zone qui n'est pas sous le contrôle de l'armée kényane», a-t-il déclaré. Visiblement, David Obonyo veut être prudent et ne pas s’engager dans une conclusion hâtive. Puisque son pays avait annoncé la mort de Mohamed Mohamud en juillet 2015 dans une attaque américaine en Somalie, avant de se raviser. 

Ce même mercredi, un nouvel attentat à la voiture piégée, revendiqué par les shebabs a eu lieu à l'hôtel Ambassador. L’attaque a fait au moins une dizaine de morts et une quarantaine de blessés. Deux députés y ont également été tués selon des sources sécuritaires. 

Source: Malijet 


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >