Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Lutte contre le terrorisme : Une cellule interministérielle d’alerte et de veille mise en place


Le Sénégal intensifie la lutte contre le terrorisme. Sur instruction du président de la République, une cellule d’alerte et de veille vient d’être installée. Elle sera présidée par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, en collaboration avec ses pairs de la Santé et des Forces armées.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 3 Février 2016 || 75 Partages

Lutte contre le terrorisme : Une cellule interministérielle d’alerte et de veille mise en place

Mieux vaut prévenir que guérir. Abdoulaye Daouda Diallo s’inscrit dans le paradigme de cette maxime pour conduire la lutte contre le terrorisme. Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique qui présidait hier, la 4e réunion du comité de pilotage du plan d’action contre le terrorisme (Pact), a annoncé la mise sur pied d’une cellule d’alerte et de veille destinée à prévenir toute attaque terroriste. La cellule qui regroupe les ministères de l’Intérieur, des Forces armées, de la Santé ainsi que des entités de la Présidence et de la Primature, est un dispositif de riposte qui se fixe comme principale mission d’attaquer la menace, avant qu’elle ne se déclare. «La situation demeure plus que jamais préoccupante, mais tout le travail doit résider dans la prévention. C’est à cet effet que le président de la République nous a instruit de mettre en place une cellule interministérielle de coordination des opérations. C’est une structure permanente présidée par le ministre de l’Intérieur, mais aussi une structure de veille qui fonctionne 24H/24, de façon à recouper toutes les informations relatives à cette action. Et si une menace venait à se présenter, nous pensons avoir le dispositif de réponse approprié, en attendant de pouvoir compter sur l’étranger. Car la sécurité est la principale priorité du gouvernement», explique Abdoulaye Daouda Diallo.

Considérant que le «terrorisme» doit être combattu partout avec le même engagement de la communauté internationale», le Sénégal et la France ont uni leurs forces, dans le cadre d’un projet bilatéral dénommé Plan d’action contre le terrorisme (Pact). Financé à hauteur de 700 000 euros (455 millions FCfa) et inscrit sur 3 ans (2013-2016), ce projet vise à renforcer les capacités des forces de défense et de sécurité du Sénégal, en matière de formation et de capacitation, pour les aider à lutter contre ce fait «contemporain» qu’est le terrorisme. L’ambassadeur de la France au Sénégal, Jean Felix Paganon, se veut clair : «La sécurité du Sénégal en matière de terrorisme et celle de la France sont indissociablement liées. Il a été rapporté que des menaces nouvelles pèsent sur le Sénégal. La menace terroriste est transnationale. Elle appelle, en réaction, une coopération régionale et internationale. Mais cette coopération n’aura de sens et d’efficacité que si elle se fonde sur des structures nationales fortes. La coopération régionale et internationale n’est pas un substitut à l’action nationale, mais plutôt son prolongement et son complément.» 

L'obs


Dakarflash2




1.Posté par eva chon le 03/02/2016 21:36
Dans un cadre calme , la reine du bien etre, du feeling et diongue( astuces de femmes) je vous invite dans une villa calme propre et discret
je vous propose des seances de massages afin de vous soulager, être en forme et respirer le bonheur
- Doux relaxant et tonifiant
- Casoling suedois et hawaien et pleins de surprises
alors faites le 77 181 19 99 / 76 739 37 29 ou 70 590 49 46
NB: 1 seance achetee =2 moitie payee !!!

Nouveau commentaire :