Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



MACKY SALL : "L’espace francophone doit exprimer toutes nos humanités"


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 5 Octobre 2015 || 9 Partages

L’espace francophone doit devenir ‘’le lieu convivial d’expression de toutes nos humanités’’, en partant de ce l’accès à l’éducation ‘’ne saurait, à lui seul, suffire comme indicateur de progrès’’, a soutenu, lundi à Dakar, le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall.

‘’Si nous voulons que notre jeunesse se sente concernée par la vision des pères-fondateurs, et que l’espace francophone soit le lieu convivial d’expression de toutes nos humanités, nous devons éviter +la politique des barricades+ en facilitant la mobilité de nos étudiants, enseignants et chercheurs’’, a-t-il déclaré.

Macky Sall présidait la cérémonie officielle de lancement de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF), dont Dakar abritera le siège, en présence de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) Michael Jean.

La création de cet institut a été décidée au dernier Sommet de la Francophonie. Il doit rassembler l’expertise disponible au sein de l’espace francophone, conformément aux recommandations du Forum mondial sur l’éducation 2015, organisé par l’Unesco à Incheon (Corée) en mai dernier et de l’Agenda 2030 pour l’éducation, qui fait partie des 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. 

‘’En tant qu’organe subsidiaire de l’OIF, cet institut aura en effet pour vocation de mutualiser nos expertises, soutenir les échanges de bonnes pratiques et promouvoir la coopération technique entre membres de l’espace francophone, pour une éducation de qualité, adaptée aux réalités de notre temps, inclusive et équitable’’, a expliqué M. Sall. 

Selon le président sénégalais, pour nombre de nos pays, ‘’la problématique du système éducatif, surtout son contenu qualitatif, se pose avec acuité’’. ‘’Les résultats des examens et concours, la désaffection des filières scientifiques et techniques et la dégradation du niveau des apprenants en constituent certaines illustrations, entre autres’’, a-t-il souligné. 
 
‘’D’autres questions’’ doivent trouver des solutions, parmi lesquelles ‘’les questions liées à la qualité de l’éducation, la pertinence des apprentissages, l’adéquation formation-emploi, la formation des formateurs et leur mise à niveau tout au long de leur carrière’’, a fait valoir Macky Sall.
APS

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >