Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



MEURTRE A PIKINE : Pour 2000 F, le mécanicien tue son ami bijoutier


Un drame est survenu, dans la nuit du 29 au 30 décembre passé, au quartier de Diacksao de Pikine où un mécanicien a poignardé mortellement son ami bijoutier pour la somme de 2 000 F.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 3 Décembre 2015 || 261 Partages

MEURTRE A PIKINE : Pour 2000 F, le mécanicien tue son ami bijoutier

DakarFlashNEWS - A ceux qui disent ‘’l’argent est source de bonheur’’, la famille Niang leur rétorquera certainement ‘’que l’argent est également source de malheur’’. En fait, à cause de la modique somme de 2 000 F CFA, elle a perdu un des siens, en la personne d’Alioune Badara Niang. Le jeune bijoutier de 24 ans a trouvé la mort, après avoir été poignardé par un de ses amis du nom de Moustapha Sidibé, un mécanicien de 26 ans. Le drame a eu lieu au quartier Diacksao de Pikine Tally Boumack, dans la nuit 29 au 30 novembre dernier, aux environs de 22 heures, au cours d’une bagarre. D’après nos sources, les deux protagonistes ont eu un différend qui a pris le dessus sur une longue amitié, depuis le 17 novembre passé, lors du match Sénégal-Madagascar. Depuis ce jour, feu Alioune Badara Niang ne cessait de réclamer une dette d’un montant de 2 000 F CFA à Moustapha Sidibé dit Tapha.

La nuit du drame, le défunt était encore revenu à la charge et les deux amis en sont arrivés aux mains. Séparés, Niang a continué son chemin. Il se préparait à se rendre à Touba pour le Magal. Il n’a pas pu assister à cette 122ème édition, car il a été rattrapé par son ami qui l’a encore provoqué. Le bijoutier ignorait que son ami mécanicien était parti chez lui à Pikine rue 10 s’emparer d’un couteau. Au cours de la nouvelle bagarre, Niang a reçu un coup de couteau au niveau de la cage thoracique. Evacué à l’hôpital de Pikine, la victime est décédée, au moment où elle recevait les premiers soins destinés à faire stopper l’hémorragie. Réalisant qu’il venait de commettre l’irréparable, Tapha s’est fondu dans la nature et s’est résolu à rentrer chez lui, un peu après 2 heures du matin. Seulement, il ignorait que des agents de la police de Pikine, informés dès les premières heures du meurtre, étaient postés à l’entrée du domicile de ses parents. Conduit au commissariat, le présumé meurtrier s’est réfugié derrière la légitime défense.

Légitime défense

D’après nos sources, Tapha a dit aux enquêteurs que le couteau était détenu par la victime. Qu’il a réussi à la désarmer pour se défendre. Le mécanicien de laisser entendre que le coup est parti, pendant qu’il essayait de se défendre. Concernant l’argent, il a soutenu qu’il ne devait pas le plus petit centime à son défunt ami. Et d’ajouter que celui-ci lui en voulait car un jour, il l’avait chassé de la devanture de sa maison où il fumait du chanvre. Ses dénégations n’ont pas convaincu les policiers, d’autant plus que la reconstitution des faits effectuée hier, leur a apporté plus d’indices. Par conséquent, Moustapha Sidibé sera déféré au parquet aujourd’hui. Pour la deuxième fois car il n’y a pas longtemps, il a été déféré pour usage collectif de chanvre indien, de même que la victime. Mais tous avaient été relaxés. Selon nos sources, la mort d’Alioune Badara Niang est très mal vécue par certains de ses amis. L’un d’eux menaçait hier de faire la fête à la famille de Tapha Sidibé, le présumé meurtrier.

Enquête


Dakarflash2




1.Posté par amina le 03/12/2015 23:03
Du nouveau!!! Du nouveau!!! Bess takk chez AMINA dans un endroit calme paradisiaque et surtout l’essentielle qui est la discretion avec de belles masseuses DIPLOMEES et PROFESSIONNELLES a votre disposition alors n’hesitez pas a nous appeler aux 00221 78 136 10 63

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >