Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



MORT DE SOLO SANDENG EN DETENTION: "Il a été torturé, tué et enterré comme un chien par des gardes ivres"


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 16 Avril 2016 || 1037 Partages

On en sait un peu plus sur les circonstances de la mort en prison, en Gambie, de l’opposant Solo Sandeng, arrêté jeudi lors de la manifestation à Sérékouna.
Selon Ousainou Darboe le leader de l’UDP qui s’est exprimé il y a un moment sur les ondes de Freedom radio (basés au Etats-Unis), son jeune camarade de parti a été confié à « des gardes à qui on a donné de la boisson alcoolisée ». Ainsi, c’est ivre mort, et quasiment sans contrôle de leurs actes, que les gardes, par ailleurs agents de la NIA (services secrets gambien) se sont acharné sur Solo qu’il ont « torturé à mort ». Et le leader de l’UDP de souligner que non content d’avoir tué Solo, les gardes l’ont « enterré à Tanje, dans la précipitation, comme un chien ». Très amer, la voix cassée et triste, Ousainou Darboe a souligné que « Solo Sandeng est le Steve Biko de la Gambie ».
En outre, le leader de l’opposition qui a été arrêté ce matin avant d’être relâché ce soir, avec plusieurs autres responsables, souligne qu’il a été informé que dans leur sale besogne, les gardes qui ont assassiné son camarde de parti « ont filmé tous les actes de torture et sa mise à mort, pour les montrer à Yaya Jammeh ». Ce dernier absent du pays devrait rentrer ce soir
A noté que deux autres militantes (Nogoye Ndiaye et Fatoumata Jawara) ont été torturées en même temps que Solo, jusqu’à ce qu’elles se retrouvent dans le coma. Et l’une d’elles Fatoumata Jawara est annoncée comme morte, même si Darboe souligne qu’il n’a pas pour le moment, tous les éléments pour confirmer sa mort.
Le leader et les responsables de l’UDP relâchés
La libération de Ousainou Darboe et de plusieurs autres responsables de l’UDP arrêtés ce matin et conduit dans une destination inconnue, a été confirmée. Mais selon Freedom radio qui a lu la liste de la dizaine de personnes concernée, soutient que le principal parti d’opposition reste toujours sans nouvelles de trois autres personnes.

Freedomradio

Dakarflash2



Nouveau commentaire :