Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Macky Sall : « La visite d’Etat a permis de baliser un cadre de renforcement de l’axe Dakar-Paris »


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 22 Décembre 2016 || 25 partages || 0 commentaires

Macky Sall : « La visite d’Etat a permis de baliser un cadre de renforcement de l’axe Dakar-Paris »

Le président Macky Sall a qualifié d’ »excellente » sa visite d’Etat en France, estimant qu’elle a permis de baliser un cadre de renforcement de la coopération franco-sénégalaise, avec la signature d’accords concernant plusieurs secteurs d’activité.

« Ce fut une excellente visite », a dit M. Sall à la presse sénégalaise à sa sortie de l’Institut français du pétrole et des énergies nouvelles (IFPEN).

Il a salué la « bonne organisation » de cette visite, ainsi que « l’amitié et la considération » dont a fait montre François Hollande. Macky Sall a achevé ce jeudi une visite d’Etat de quatre jours en France, une première pour un président sénégalais depuis 1992.

Arrivé dimanche à Paris, il s’est rendu lundi à l’usine d’Alstom à Reichschoffen, à Strasbourg. Pour la construction du Train Express Régional (TER) au Sénégal, le groupe Alstom s’est vu attribuer un contrat de fourniture de 15 trains régionaux.

Macky Sall a eu droit aux honneurs militaires de la France lors d’une cérémonie organisée mardi à l’Hôtel des Invalides, en présence du Premier ministre français Bernard Cazeneuve, avant de se rendre au palais de l’Elysée, accompagné par la garde républicaine.

Outre l’entretien avec le président Hollande, il a eu droit à un dîner d’Etat. Macky Sall a rencontré aussi les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale de la France. Il s’est également rendu à la mairie de Paris, pour une réception.

Le chef de l’Etat a été fait Docteur Honoris Causa du Conservatoire national des arts et des métiers (CNAM) et membre associé de l’Académie des sciences d’Outre-Mer. Il s’est réjoui de la signature d’accords entre la France et le Sénégal.

Des retombées économiques de cette visite fait partie la signature de sept protocoles ou accords. Un protocole financier d’un montant de 93 millions d’euros a été signé avec le Trésor français, dans le cadre du projet de Train Express Régional prévu pour le transport des passagers entre Dakar et Diass (environ 50 km).

L’un des protocoles d’accord, conclu entre l’Agence française de développement (AFD) et le Sénégal pour un montant de 100 millions d’euros, concerne aussi le TER. Un protocole tripartite a été signé entre le Sénégal, la RATP et la SNCF, pour le développement et l’extension du TER.

Une « lettre d’intention de financement » concernant le centre de calcul prévu à Diamniadio (27 km à l’est de Dakar) et un accord de coopération avec la société pétrolière Total ont également été signés lors de la visite d’Etat de Macky Sall.

A cela s’ajoute la signature d’une Lettre d’intention entre le COS-Petrogaz, le conseil de surveillance des exploitations pétrolières et gazières au Sénégal, et l’Institut français du pétrole et du gaz (IFPN).

Ce protocole a été conclu par les deux parties, dans le cadre du projet de création d’un institut chargé du pétrole et du gaz au Sénégal.

« Le Sénégal a besoin de l’expertise de l’IFPEN » pour exploiter son pétrole et son gaz, a dit le chef de l’Etat sénégalais, un ancien de cet institut français dont il dit « garder d’excellents souvenirs ».

Macky Sall est revenu sur la création du COS-Petrogaz et le futur institut du pétrole et du gaz, en soulignant la nécessité d’avoir des ressources humaines de qualité pour exploiter les ressources pétrolières et gazières du Sénégal.

« Il nous faut des économistes pour faire des simulations et savoir ce qu’on peut tirer de l’exploitation de ces ressources », a dit M. Sall, ajoutant qu’ »il faut planifier avant d’agir ».

Il estime qu’il faut s’entourer de toutes les garanties nécessaires avant de s’engager dans cette exploitation, former des juristes, avoir de bons avocats pour la signature des contrats et des techniciens, mais aussi moderniser la Société africaine de raffinage (SAR).

« Il y a eu aussi la remise de deux millions d’images d’archives sur les tirailleurs sénégalais », a souligné Macky Sall, en parlant du bilan de sa visite d’Etat en France.

« Les historiens seront bien servis », dans le cadre de la recherche sur l’histoire des tirailleurs, a-t-il affirmé. Sa visite a été aussi marquée par la signature d’une convention entre le Musée du quai Branly Jacques-Chirac et le Musée des civilisations noires (MCN) de Dakar.

Un protocole entre le Conservatoire national des arts et des métiers (CNAM) et le ministère sénégalais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a été signé.

Macky Sall regagne Dakar, jeudi soir.

APS


DakarFlash3



Nouveau commentaire :