Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Macky Sall demande à son gouvernement de consolider les efforts pour la stabilité du monde du travail


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 2 Mai 2016 || 48 Partages

Les travailleurs du Sénégal ont célébré hier la fête du 1e mai. Les syndicalistes après avoir sacrifié au traditionnel défilé ont procédé à la cérémonie de remise des cahiers de doléances au chef de l’Etat, Macky Sall.

La Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (Cnts), la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal/ Force du changement (Cnts/Fc), l’Union Nationale des Syndicats Autonomes du Sénégal (Unsas), l’Union démocratique des travailleurs du Sénégal (Udts), ont chacune déposé un cahier de doléances auprès du chef de l’Etat.

Le président de la République a pour sa part réaffirmé sa volonté de résoudre, tant qu’il le peut, les problèmes qui gangrènent le monde du travail. «Notre ambition demeure la satisfaction des revendications des citoyens et principalement du monde du travail. Mais il faut savoir que toutes les revendications ne peuvent pas être résolues cette année. Le gouvernement fera son mieux», a rassuré d’emblée Macky Sall.

Sur la question du dialogue social, un sujet sensible qui a fait l’objet d’interpellation de toutes les centrales syndicales, le président tend la main aux différentes organisations pour un dialogue fécond. «La stabilité sociale est l’une des conditions majeures pour la stabilité du monde du travail. J’invite le gouvernement et le patronat à consolider les efforts pour la stabilité du monde du travail. D’ailleurs, la 2ème conférence sociale aura bel et bien lieu cette année. On parlera, entre autres, de la problématique des retraités. Ce qui est une question sensible. Car l’âge de la retraite à 60 ans pose d’énormes difficultés au Sénégal», a fait savoir Macky Sall.

En revanche le chef de l’Etat n’a pas raté l’occasion de fustiger la pratique de certains syndicalistes, s’adressant particulièrement aux enseignants. «ce qui se passe dans l’éducation est inadmissible. Le gouvernement a tout fait pour ce secteur. Le 1/3 des recettes publiques est alloué à l’enseignement. Ce qui fait plus de 500 milliards injectés chaque année. J’invite les syndicalistes au sens de la responsabilité et de l’amour de la patrie pour que l’école sénégalaise soit une référence. Le gouvernement a fait d’énormes efforts pour le respect des accords signés avec les syndicats. Néanmoins, nous allons poursuivre les efforts dans le sens de renforcer les acquis. Cette année, presque 30 milliards sont alloués à l’enseignement. Vous vous imaginez ?», s’interroge-t-il.

Pour les autres secteurs (la santé, la justice,…) Macky Sall invite les travailleurs à la compréhension car le gouvernement est très sensible aux difficultés notés.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :