Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


«Macky Sall ne sera pas réélu…», selon les Saltigués de Fatick


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 3 Avril 2017 || 5034 partages || 0 commentaires

«Macky Sall ne sera pas réélu…», selon les Saltigués de Fatick
 

Croisons les doigts. En effet, alors que le sang a carrément giclé, entre 2016 et 2017, avec une litanie de meurtres sur fond d’armes blanches ou à feu, ainsi qu’avec une cascade de victimes autour des accidents de la circulation, voilà que les Saltigués sérères en rajoutent une couche, pas du tout de nature à ramener la sérénité au sein des populations.

Lors de la 2e édition du Festival des arts, des rites et musiques sérères, qui s’est tenue ce week-end à Fatick et racontée par Vox Populi, ceux qui avaient annoncé il y a quelque temps la disparition d’une grande figure religieuse, sont revenus à la charge. Avec des prévisions à-mêmes de glacer le sang de plus d’un.

D’abord, de l’avis de Moussa Ndiaye, «Saltigué» (prédicateur) de Malango, le chef de l’Etat vit son premier et dernier mandat. En un mot comme en mille, «Macky Sall risque de céder son fauteuil présidentiel. Je suis convaincu de sa chute, même si le doute persiste chez certains. Il ne sera pas réélu», tranche-t-il, selon Vox Populi.

Toujours dans ses prédictions, Moussa Ndiaye lâche cette double bombe : «un ministre du Gouvernement fera un accident meurtrier. Et je dis qu’un célèbre opposant, actuellement en prison, est à un pas de la mort».

Ensuite, se prononçant sur le prochain hivernage, les Saltigués ont tenté de rassurer les plus sceptiques. En annonçant qu’il y aura de bonnes récoltes. Sauf que, soulignent-ils, celles-ci ne concerneront que les citoyens qui auront les moyens de se doter des semences.

Aussi, ont-ils préconisé des prières. Histoire, disent-ils, de parer aux fléaux qui ont pour noms maladies, accidents records de la circulation et surtout risques liés aux prochaines joutes électorales.

Dans la foulée, les Saltigués conseillent de sacrifier deux coqs : blanc et rouge. Ils devront être tués et leur sang mélangé à de l’eau avant d’être déversé sur les routes.

Igfm


DakarFlash3



Nouveau commentaire :