Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Macky Sall sera reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée, ce lundi


L'agenda africain du président français Emmanuel Macron s’annonce chargé. Le nouvel occupant de l’Elysée a rencontré son homologue ivoirien Alassane Ouattara ce dimanche 11 juin. Macron s’entretiendra avec le Sénégalais Macky Sall ce lundi, et de s’envoler pour le Maroc, le 14 juin.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 12 Juin 2017 || 188 partages || 0 commentaires

Macky Sall sera reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée, ce lundi
 

Le premier chef d’État africain reçu à l’Élysée par Emmanuel Macron a donc été Alassane Ouattara. Moins de trois mois après ses adieux à François Hollande, le président ivoirien était de nouveau sur le perron de l’Élysée ce dimanche, cette fois-ci accueilli par le nouvel occupant du palais présidentiel français. 

Pour cette première rencontre bilatérale entre les deux hommes, Alassane Ouattara était accompagné à Paris de son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, mais aussi du ministre des Affaires étrangères Marcel Amon-Tanoh, du Secrétaire général de la présidence de la République, Patrick Achi ainsi que de Masséré Touré, directrice de la Communication. 

Des dossiers économiques mis en avant 

Si cette première entrevue officielle était l’occasion de dresser un bilan des relations entre les deux pays, plusieurs dossiers sécuritaires et économiques ont aussi été abordés, selon une source diplomatique en poste à Abidjan. 

Parmi eux, celui du train urbain d’Abidjan, porté par un consortium dont fait notamment partie l’entreprise française Bouygues. Un projet d’environ 1,5 milliard d’euros actuellement bloqué, et que Paris aimerait voir avancer. Selon une source au ministère français des Affaires étrangères, la Côte d’Ivoire pourrait également solliciter un appui budgétaire auprès de la France. La Côte d’Ivoire reste un pilier de stabilité que l’on doit continuer d’accompagner et de soutenir. 

La rencontre des deux chefs d’État « montre le fort attachement de la France à la Côte d’Ivoire qui est un partenaire essentiel, fruit de notre histoire et reflet du rôle majeur de la Côte d’Ivoire sur le plan régional et au-delà, comme le montre son élection au Conseil de sécurité », assure-t-on à l’Elysée. Avant d’ajouter : « La Côte d’Ivoire reste par ailleurs un pilier de stabilité que l’on doit continuer d’accompagner et de soutenir, notamment avec le départ de l’Onuci». 

Une «prise de contact» entre Emmanuel Macron et Macky Sall 

Ce lundi 12 juin, ce sera au tour de Macky Sall d’être reçu par Emmanuel Macron, qui a souhaité le rencontrer alors qu’il effectue une tournée en Europe. « Le président Macron souhaitait que Macky Sall fasse partie des premiers chefs d’État africains conviés à Paris, car le Sénégal est un de nos partenaires privilégiés sur le continent », explique une source diplomatique française. 

Précédemment à Bruxelles pour les Journées européennes du développement, le président sénégalais est attendu à 9h du matin au palais de l’Élysée, avant de reprendre l’avion en direction de Berlin pour participer à une réunion de préparation du prochain sommet du G20, les 7 et 8 juillet à Hambourg. 

« Nos deux pays entretiennent une relation amicale. Il est donc tout à fait normal que nos deux chefs d’État se rencontrent rapidement». 

À Dakar et Paris, ce premier entretien est d’abord présenté comme une « prise de contact » entre Emmanuel Macron et Macky Sall. « Nos deux pays entretiennent une relation amicale. Il est donc tout à fait normal que nos deux chefs d’État se rencontrent rapidement », glisse une source à la présidence sénégalaise. Une relation d’autant plus amicale que les autorités sénégalaises n’avaient pas manqué d’afficher leur soutien à Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle française. 

Une fois les présentations faites, les deux présidents aborderont les nombreux sujets de coopération entre la France et le Sénégal. Sur le plan économique, par exemple avec la construction du train express régional (TER) entre le centre-ville de Dakar et le futur aéroport international Blaise Diagne (AIBD) par différentes entreprises françaises, mais aussi sur le plan sécuritaire, notamment en matière de lutte contre le terrorisme. 

(Jeuneafrique) 


Dakarflash6



Nouveau commentaire :