Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Madagascar: beaucoup d'interrogations après l'attentat du stade de Mahamasina


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 28 Juin 2016 || 15 Partages

Les premiers éléments de l’enquête ont clairement fait apparaître qu’il s’agit d’un « acte criminel » volontaire et prémédité, selon un communiqué publié par le gouvernement malgache ce lundi 27 juin au soir à l'issu d'un conseil ministériel extraordinaire. La procureure de la République confirme également que plusieurs perquisitions ont eu lieu, mais sans en dire plus pour l’instant, afin de préserver le secret de l’enquête. 
Dès l’évacuation du stade après l'attentat de dimanche, qui n'a pas été revendiqué, les enquêteurs ont commencé leur travail de ratissage. Les premiers indices concernent des éléments de l’engin explosif, comme l’indique le général Anthony Rakotoarison, chef de la sécurité et des renseignements à la gendarmerie nationale. 
  
« On a pu retrouver une partie de la fourchette ou cuillère, donc c'est confirmé que c'est une grenade, explique-t-il. Mais une grenade artisanale, parce qu'il y avait des éclats métalliques qui ont provoqué de graves blessures sur les victimes. » 
  
L'œuvre d'un groupe ? 
  
Pour lui, il ne s’agit pas de l’œuvre d’une seule personne, mais d’un groupe, car d’autres incidents ont eu lieu ces derniers jours, sans faire de blessé, mais qui sont liés selon lui. « Le 25 juin, à 4 h du matin, une grenade artisanale a explosé au parking du palais du Sénat », indique M. Rakotoarison. 
  
Autre incident survenu le lendemain, au stade municipal cette fois, le jour de la fête nationale : « Le matin, pendant la fouille à l'entrée, on a découvert deux grenades lacrymogènes jetées par un individu qui a été appréhendé », juste avant l'explosion de dimanche après-midi. 
  
Enfin, autre fait tangible : une douzaine de grenades ont été volées dans une caserne de la capitale il y a dix jours, a-t-on appris le jour de l'attentat. 
Rfi.fr

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:41 Le jour où François Hollande a renoncé