Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Magal de Touba: l'Etat met sur la table 165 millions de FCfa pour l'organisation et la santé des pèlerins


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 17 Novembre 2016 || 12 Partages

L’Etat du Sénégal a dégagé 165 millions de francs Cfa pour ‘’appuyer’’ l’organisation matérielle du Magal de Touba et les activités de prévention et de prise en charge sanitaire des pèlerins, a annoncé le ministère de la Santé et de l’Action sociale. 
 
‘’Comme tout grand rassemblement, le grand Magal est source de risques sanitaires et environnementaux. C’est pourquoi l’Etat du Sénégal à travers le ministère de la Santé et de l’Action sociale a pris des dispositions très importantes’’ pour le bon déroulement de l’évènement, indique t-on dans le communiqué reçu à l’APS. 

Le ministère a annoncé que 160 Points de Prestation de Santé (hôpitaux, centres et postes de santé, Postes Médicaux Avancés) sont mis en place dans la ville sainte de Touba, dans les autres localités de la Région de Diourbel, des régions limitrophes et le long des axes routiers. 

Il signale également que près de 3000 agents de santé sont mobilisés, dont 85 médecins spécialistes qui appuient leurs collègues des hôpitaux de la Région. 

Le communiqué indique du 15 au 17 novembre, une exposition itinérante suivie de consultations gratuites est organisée pour permettre aux pèlerins de mieux se familiariser avec les directions et services rattachés du ministère. 

Le ministère de la Santé signale que près de 2000 patients sont attendus durant ces consultations médicales gratuites. Il est également prévu un don de sang dans des sites de grande affluence dans la Ville sainte. 

A l’occasion du Magal, le département de la Santé recommande de se mains à l’eau et au savon avant de manger, au sortir des toilettes et au retour à la maison, de chauffer les plats de nourriture au repos avant de les manger. 

Il est également recommandé de boire de l’eau potable pour éviter les maladies liées à l’eau, d’éviter de s’exposer longtemps au soleil pour éviter l’insolation, de dormir sous moustiquaires imprégnés pour se protéger du paludisme, d’éviter de consommer les médicaments de la rue nocifs et dangereux pour la santé. 

Le Magal, évènement religieux commémorant le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la confrérie mouride, est prévu samedi. 
APS
 
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :