Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Malaise au King Fahd Palace : La Direction de l’hôtel s’active pour licencier un délégué du personnel


L’hôtel King Fahd Palace est dans des eaux troubles. Même si rien ne filtre, un malaise total s’est emparé de ce nid douillet. En fait, la Direction a muté, sans son aval, un délégué du personnel. Refusant d’obtempérer, Cheikh Diogal Thiaw s’attire les foudres de la hiérarchie qui compte le licencier.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 6 Avril 2016 || 225 Partages

Encore un malaise à l’hôtel King Fahd Palace. Et ce n’est nullement exagéré de dire que la situation sent le pourri chez Mamadou Racine Sy. Toute puissante, la Direction de l’hôtel croise le fer avec un délégué du personnel qui a été muté sans son aval. Le principal concerné parle d’abus de pouvoir. Et, depuis plusieurs semaines, ce cas installe un profond à King Fahd Palace. Une turbulence qui n’est pas une première dans cet établissement. Loin de là. Et pour cause ! Après avoir échoué à licencier la responsable du collège des délégués, Véronique Ndour, il y a un an, la Direction de l’hôtel a décidé de muter un délégué du personnel. Ce, contre la volonté du concerné. Cheikh Diogal Thiaw, employé comme comptable fournisseur au département Finances de l’hôtel King Fahd Palace, paie pour n’avoir pas voulu d’une «promotion» qui viole le contrat le liant à son employeur. Crime de lèse-direction pour lequel, on lui tord le bras. Difficilement !

Et ce mal pourrit le fruit de l’ex-hôtel Méridien Président depuis le renouvellement du collège des délégués. Cheikh Diogal Thiaw que ses amis décrivent comme un dur à cuire en matière de lutte syndicale, gagne un siège au sein dudit collège. Une victoire du personnel lue comme une menace par la Direction de l’hôtel King Fahd Palace. «Le concerné sait beaucoup de choses dans cette boîte. Il a été à un poste stratégique 4 ans durant», souffle un travailleur de l’hôtel. Une opération est vite enclenchée pour mettre au pas le nouveau représentant du personnel. Alors, la Direction sort de sa réserve pour faire le job. Une belle feinte est sortie des placards pour régler la situation. On crée en catimini, un tout nouveau poste, «Chargé de l’analyse et de l’optimisation des achats nourriture et boissons», à la tête duquel, on nomme Cheikh Diogal Thiaw, le 11 mars 2016. Sans consultation. Quid de son statut de délégué du personnel ? Une nomination que la Direction qualifie de promotion. Le concerné y voit un déboulonnage maquillé, le qualifie d’injustice et décline le poste, par lettre datée du 15 mars 2016 et adressée au Président-directeur général de l’hôtel, Mamadou Racine Sy. «Etant comptable de formation, mon profil et mes compétences ne me permettent pas d’occuper ce poste nouvellement créé, car je ne suis ni acheteur ni analyste pour optimiser les achats en nourriture et boissons. Il y a des services compétents que sont : le Cost control et le Superviseur des achats, pour accomplir ces tâches», avait écrit le délégué du personnel.

Insubordination, crie l’Administration du King Fahd Palace qui sert une demande d’explication à Cheikh Diogal Thiaw, le 21 mars 2016. Y répondant, le 23 mars 2016, le délégué du personnel apprend : «Les missions qui m’ont nouvellement été confiées n’ont rien à voir ni avec ma formation professionnelle, ni avec les missions qui m’étaient assignées lors de mon recrutement.» Il poursuit : «L’article L67 du Code du travail dit que toute modification substantielle du contrat de travail doit, au préalable, faire l’objet d’une notification écrite et être subordonnée à l’accord préalable du travailleur. Même en cas d’accord, la modification ne peut intervenir qu’à l’issue de la période de préavis qui est de 3 mois.» «Qu’il ne peut être muté contre son gré, vu sa qualité de délégué du personnel», ponctue-t-il sa réponse. Campant sur sa position et sur ses anciennes fonctions, il se rendra compte que la Direction de l’hôtel n’avait que faire de sa conscience professionnelle. Elle l’illustre de fort belle manière.

Une plainte est déposée contre Cheikh Diogal Thiaw et la brigade de gendarmerie de Ngor le convoque. Mais c’est à la brigade de Thionk que doit aller répondre M. Thiaw. Les enquêteurs lui intiment l’ordre de quitter son bureau. Le délégué exige une notification et reste ferme sur son refus du nouveau poste. Déterminée à lui faire mordre la poussière, la Direction du King Fahd Palace sollicite de l’Inspection régionale du travail l’autorisation du licenciement de Cheikh Diogal Thiaw. Dans la lettre, elle rappelle que l’acte de nomination, émanant de Mamadou Racine Sy, ne constituait ni une offre ni une demande, mais qu’il s’agissait d’une directive claire et sans équivoque. Ainsi, le torchon brûle au King Fahd Palace. Même si tout y fleure la norme.

L'obs


Dakarflash2




1.Posté par mignonne le 06/04/2016 20:07
ous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 77 561 52 04
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

2.Posté par paradise massage le 07/04/2016 02:05
"""""""""""""""MASSAGE ET POSE BIEN -ETRE """"""""""""""""""""
Masseuse sensuelle propose une évasion charnelle (je suis très sélective dans le choix de mes clients).
Sous mes douces mains expertes laissez-vous aller pour ce massage sensuel secret du massage
Je suis une vraie bombe, je suis bien faite, je suis aussi diongue trop de feeling et de salagn salagn .
Je te rejoins volontiers chez toi ou a l hôtel.
Cette activité est pour moi accessoire, je suis donc assez exigeante.
""" """""""""77 296 42 25 /78 389 39 55 / 78 482 58 63"""""""""""""""

Nouveau commentaire :