Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Malawi: Il est payé pour avoir des rapports s**uels avec des filles adolescentes


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 22 Juillet 2016 || 3909 Partages

Même s’il a contracté le virus du sida, Eric Aniva est plutôt fier de son statut de « hyena ». Dans le sud du Malawi, les jeunes filles doivent coucher avec lui pour « démarrer leur vie de femme ». Ce n’est pas un viol mais un rituel. « J’ai déjà couché avec 104 filles. Certaines avaient seulement 12 ou 13 ans mais ma préférence se porte davantage sur des jeunes femmes. Elles sont fières et racontent aux autres que je suis un vrai mec qui sait comment apporter du plaisir aux femmes », assure Eric Aniva à la BBC.
« Hyena »: c’est le surnom attribué à Eric Aniva. Dans certaines régions du sud du Malawi, ce sobriquet est attribué aux hommes payés par des familles malawites pour avoir des relations sexuelles avec leurs jeunes filles. C’est le cas d’Eric Aniva. Il ne s’agit à aucun moment de viol mais plutôt d’un « nettoyage sexuel ». Ce n’est pas tout: si une femme perd son mari, elle doit dormir avec Eric Aniva avant de pouvoir enterrer sa moitié. Idem si une femme décide d’avorter.

 

12 ans
Dans le district de Nsanje (Malawi), certaines jeunes filles – elles ont parfois seulement 12 ans – doivent coucher avec une « hyena » pendant trois jours. Ce passage obligatoire leur permet de « démarrer leur vie de femme ». Si les enfants refusent, les familles et l’ensemble du village craignent d’être touchés par un malheur (maladies, mort).

Pas de préservatif
Eric Aniva est fier de son statut de « hyena », même s’il a contracté le virus du sida. Selon ses dires, les familles ne sont pas au courant de sa maladie. Et comme le veut la tradition, le rapport sexuel se fait sans préservatif.

104
« J’ai déjà couché avec 104 filles. Certaines avaient seulement 12 ou 13 ans mais ma préférence se porte davantage sur des jeunes femmes. Elles aiment ça. Elles sont fières et racontent aux autres que je suis un vrai mec qui sait comment apporter du plaisir aux femmes », poursuit Eric Aniva, qui a officiellement cinq enfants.

Entre 3,5 et 6,5 euros
Chaque village du district de Nsanje possède (au moins) une « hyena ». Ces hommes sont payés entre 4 et 7 dollars (entre 3,5 et 6,5 euros) par relation sexuelle. « Je ne pouvais pas faire autrement. Je devais le faire pour mes parents. Sinon, ils auraient pu être touchés par un malheur, peut-être même par la mort. J’étais anxieuse », a avoué Maria à la BBC.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >