Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mali : IBK prisonnier de son ami Hollande


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 3 Février 2016 || 22 Partages

Mali : IBK prisonnier de son ami Hollande


Le président malien est en grande partie sous contrôle français. Et rien n’est entrepris afin de l’extirper de ce contexte qui risque de lui conférer l’image d’un piètre chef d’État.

Pour stopper l’avancée des djihadistes qui menaçaient de prendre le contrôle de la capitale, Dupont a volé au secours du Mali. Délogés des principaux centres urbains, ils ont transformé leur repli en conquête de l’arrière-pays, ce qui laisse planer des incertitudes sur la sécurité des personnes et des biens dans bien d’endroits.

Le président français François Hollande est ravi de l’opération militaire. En baisse dans les sondages d’opinion, il se torturait la cervelle pour créer un événement salutaire. Le voilà submergé de messages de félicitations émanant du monde civilisé. Puis, la France s’est investie beaucoup au Conseil de sécurité afin que l’Organisation des Nations-Unies dépêche une mission de paix au Mali. Sous les regards approbateurs des populations qui y voyaient un sérieux coup de pouce. Toutefois, elles ont vite déchanté.

Elles n’accordent à présent aux Casques bleus qu’une confiance limitée. Consécutive au refus manifeste de croiser le fer avec les djihadistes couplés aux velléités de déclarer la guerre au mouvement patriotique GATIA dans sa quête de protection des populations victimes d’exactions de groupes armés. L’annonce de l’érection d’un périmètre de sécurité autour de la ville de Kidal sous contrôle rebelle participait de cette stratégie d’offrir au Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) un parapluie.

Ce parti pris a agacé au plus haut point le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. Ses récriminations ont été un coup d’épée dans l’eau. États-Unis, Royaume-Uni ont épousé le point de vue français. Assorti d’importantes pressions diplomatiques sous le poids desquelles intervient la maladroite injonction d’IBK au GATIA de regagner ses positions antérieures, donc d’abandonner Anéfis (haut lieu de transit de la drogue) à la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) qui avait suspendu sa participation au Comité de suivi de l’Accord d’ Alger. De toute évidence, le numéro un malien a visiblement quelque peine à rester constant. Après avoir vertement tancé la MINUSMA, il l’a couvert quelques semaines plus tard d’éloges à New York, siège de l’organisation.

Demain, l’OEI peut-être !

Georges François Traoré


DakarFlash3




1.Posté par eva chon le 03/02/2016 16:06
.............................MASSAGE PROVOK...................................
A votre services avec des demoiselles de toutes beauté et très sexy:Sonia , Tima ,Mignone , Eva et Juliette vous proposent des types de Massages sucrés salés choclatés.... :
- Massages doux et relaxant
- Massages Lomy
- Massages sensuel
- Massages 4 main
- Domicile ou hotel
Alors faites 77 352 79 13 / 76 739 37 29 ou 70 590 49 46
satisfaction totale garantie khana nekh !!!
NB: 1 seance achetee = 2 moitie payee ...

Nouveau commentaire :