Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Malick Niang : « J’ai soif de combat »


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 28 Décembre 2015 || 56 Partages

Malick Niang : « J’ai soif de combat »

Disparu de la circulation depuis sa défaite devant Ama Baldé il y a plus d’un an, Malick Niang est sorti de son silence, samedi à l’occasion du Mbappat Happy Tour de Mbour. Le lutteur de Yoff est revenu sur sa longue absence, son avenir ainsi que sur d’autres points essentiels comme son envie de se trouver un combat le plus rapidement possible.

Son exil forcé

« J’étais parti aux États-Unis pour trois mois. J’ai bien travaillé pour retrouver la force. Chose faite, maintenant, j’attends de voir ce que le bon Dieu me réserve. Je veux signer mon retour avec un combat, donc j’attends ».

Leçons d’une déroute devant Ama Baldé

« Quant on te bat, c’est normal de prendre du recul pour mieux sauter. C’est ce que j’ai fait en restant dans mon coin. J’ai tiré beaucoup d’enseignements après ma défaite devant Ama Baldé. Cela m’a permis de savoir comment lutter une prochaine fois ».

Son futur adversaire

« Un promoteur m’avait contacté pour me dire qu’il voulait mon combat contre Lac De Guiers 2, mais depuis lors, je ne l’entends plus. Lorsqu’il me l’a dit, je suis tombé d’accord en lui disant qu’il peut discuter avec Lac 2, moi je suis prêt. Même pour un autre lutteur, je suis disponible, car je suis revenu pour lutter, j’ai soif de combat ».

La baisse des cachets des lutteurs

« La lutte est difficile à tel point que les lutteurs méritent plus. Ils doivent gagner des millions parce qu’ils se lèvent tôt tous les jours pour s’entraîner. Les lutteurs font d’autres métiers également comme la mécanique ou la pêche uniquement pour survivre. Donc, on mérite 100 millions de francs CFa même si c’est par catégorie. Mais, si les promoteurs n’arrivent plus à payer 100 millions à un lutteur, je pense que cela devient de la jalousie ».


DakarFlash3



Nouveau commentaire :