Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mamadou Lamine Keita, ancien ministre de la jeunesse et des sports : «Je félicite les deux Présidents, pour avoir compris la nécessité de laisser à la jeunesse un cadre de loisirs»


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 21 Juillet 2016 || 71 Partages

Mamadou Lamine Keita, ancien ministre de la jeunesse et des sports : «Je félicite les deux Présidents, pour avoir compris la nécessité de laisser à la jeunesse un cadre de loisirs»
Macky Sall a pris en Conseil des ministres décentralisé dans la banlieue, la décision de restituer le stade Assane Diouf à la jeunesse. Ainsi, le Président honore une promesse faite en campagne électorale, avant son accession à la magistrature suprême. Son prédécesseur avait démoli cette infrastructure pour vendre le site à des Chinois qui devaient y construire un centre commercial dénommé «Kawsara». Une décision qui a été fortement contestée par les populations de Rebeuss, avec à leur tête, l’ancien président de l’Iaaf, Lamine Diack. Face à la détermination des populations et du monde sportif, le Président Wade avait renoncé, en retirant le site aux Chinois. Le 26 mars 2009, à l’issue du premier Conseil des ministres après la défaite de la Coalition « Sopi » aux élections locales, l’ancien Président avait demandé à son gouvernement de renoncer au projet et de procéder à la reconstruction du stade. Mamadou Lamine Keïta, ministre de la Jeunesse et des Sports à l’époque, confirme, tout en confortant Macky Sall : «Le Président l’avait annoncé. Les services compétents en matière domaniale (Impôts et Domaines et Cadastre) devaient matérialiser la volonté du chef de l’Etat. Si aujourd’hui le Président Macky Sall annonce la restitution du stade, on peut penser que ce n’était pas effectif, sinon il ne l’aurait pas annoncé. A l’époque, j’avais encouragé le Président Wade et plaidé pour la restitution de ce stade aux jeunes. Mais quand il a exprimé sa volonté, je n’avais plus la décision. Dakar manque d’espace d’épanouissement, donc restituer le stade à la jeunesse est une nécessité. Le Président Wade en a exprimé la volonté, si cela ne s’est pas réalisé avec les services de l’Etat compétents en la matière, que le Président Macky Sall réaffirme cela et insiste pour que les services compétents de l’Etat puissent faire suivre la décision d’effet, en ma qualité d’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, je m’en félicite. Je félicite les deux Présidents, pour avoir compris la nécessité de laisser à la jeunesse un cadre de loisirs.»

L'obs

Dakarflash2



Nouveau commentaire :